Troubles obsessionnels compulsifs : un médicament créé par une intelligence artificielle

3 Fév. 2020

Une molécule pharmaceutique inventée entièrement par l’intelligence artificielle va être testée pour la première fois dans un essai clinique humain. Ce médicament, destiné à traiter les troubles obsessionnels compulsifs, a été développé par la start-up britannique Exscientia en collaboration avec le laboratoire japonais Sumitomo Dainippon Pharma. Ce médicament a été développé en 12 mois au lieu de 54 habituellement apprend-on dans le Financial Times.

Des algorithmes développés par la start-up ont décidé de la meilleure structure chimique de ce médicament qui cible un récepteur spécifique du cerveau impliqué dans les TOC. « L’IA peut apprendre plus rapidement que les approches conventionnelles, nous avons donc dû fabriquer et tester seulement 350 composés, soit un cinquième du nombre normal, ce qui est une productivité record », a déclaré Andrew Hopkins, directeur général de la start-up.

A lire aussi :

  • Psychothérapie : les séances matinales plus efficaces ?
  • L’hypnose pour en finir avec ses addictions et ses phobies
  • TOC : ils sont dus à un dysfonctionnement cérébral

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer