qop

Test : êtes-vous accro au sucre ?

22 Mar. 2021

En principe, notre consommation de sucre ne devrait pas dépasser 10 % des apports énergétiques totaux. Ce qui représente en moyenne 50 g par jour (environ 8 morceaux de sucre) pour une ration calorique quotidienne de 2000 Cal. “En pratique, nous en consommons plutôt le double”, remarque le Dr Laurence Plumey, nutritionniste. Confiture, viennoiseries, sodas, chocolat, gâteaux… en regorgent et nous en mangeons souvent trop.

Sans parler des industriels qui en ajoutent là où on ne l’attend pas : dans les sauces, les soupes, le pain… Face à la vague d’obésité et de diabète qui menace la planète, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a tapé fort en 2015 en appelant à réduire “si possible” la consommation de sucre à 5 % des apports énergétiques totaux, soit à peine plus de 4 morceaux par jour… sachant qu’une seule cannette de soda en contient déjà 6 !

Réduire sa consommation sans frustration

Pour y parvenir, il n’y a pas trente-six solutions : il faut éviter les aliments industriels contenant du sucre ajouté (en lisant bien les étiquettes) et cuisiner soi-même en ayant la main légère. Le miel, le sirop d’érable et le sucre complet sont intéressants, car plus riches en nutriments et plus goûteux (on en met donc moins). “Mais ils restent composés surtout de sucre”, rappelle le médecin. On ne doit dont pas en abuser. Dans tous les cas, on évite la solution facile des édulcorants (aspartam…) : s’ils réduisent les apports caloriques, ils renforcent l’appétence pour le sucré et n’incitent pas à la modération, au contraire.

Le sucre n’a pas d’intérêt nutritionnel, mais il apporte du plaisir, un élément fondamental de l’équilibre alimentaire. Le supprimer, c’est risquer la frustration et les comportements compulsifs qui en découlent. On l’intègre donc à ses menus en petites quantités et on évite tout ce qui est sucré entre les repas. « On met une cuillerée à café de confiture, pas plus, sur sa tartine le matin, conseille le Dr Plumey. Si on prend un dessert sucré à un repas, on opte pour un fruit au suivant. On fait des repas complets pour éviter les grignotages. Et on emporte un fruit pour caler un éventuel petit creux dans la journée, ce qui évite de se jeter sur les sucreries. » Enfin, on savoure lentement chaque prise sucrée, afin que notre cerveau n’en redemande pas aussitôt.

Combien de sucres dans…

  • Un grand verre de jus de raisin : 5 sucres
  • Un pot de yaourt sucré : 3 sucres
  • Deux boules de glace: 3 sucres
  • Deux tranches de pain de mie : 1 sucre
  • Une portion de sauce bolognaise: 1 sucre
  • Une grande cuillerée de ketchup : 1 sucre

A lire aussi :

  • 12 idées pour manger moins de sucre au quotidien
  • Infographie : les méfaits du sucre pour la santé
  • Minceur : osez les nouveaux sucres
Je mange certains aliments en quantité plus importante que ce que j’avais prévu © Getty Images
Il m’arrive de continuer à manger des aliments même quand je n’ai plus faim © Getty Images
J’ai du mal à ne pas manger certains aliments © Getty Images
Il m’arrive de ressortir pour acheter certains aliments que je n’ai pas sous la main © Getty Images
Il m’arrive de céder à une compulsion pour des aliments sucrés en cas d’anxiété ou de stress © Getty Images
J’ai des sensations marquées de manque quand je m’abstiens de consommer des aliments très sucrés © Getty Images
Il me faut manger de plus en plus pour parvenir à éprouver une sensation de plaisir © Getty Images
J’éprouve de la culpabilité ou une perte d’estime de moi face à ma façon de manger © Getty mages
Mes compulsions alimentaires peuvent perturber mes autres activités et ma vie en général © Getty Images
Comment calculer les résultats ? © Getty Images

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique