Sexo : mon compagnon a toujours envie et pas moi

2 Fév. 2021

Bien sûr qu’il peut exister un lien entre anxiété et désir sexuel ! A priori, impossible d’éprouver en même temps deux émotions contradictoires. Et, pour vous, de ressentir à la fois de l’angoisse et du désir. Mais tout est question d’intensité émotionnelle.

Lorsqu’on ressent deux émotions opposées, c’est toujours la plus forte qui l’emporte. Une femme qui éprouve beaucoup de désir et une pointe d’anxiété ressentira du désir sexuel, bien qu’il soit amoindri par cette anxiété. Une autre, qui éprouve un désir identique, mais une angoisse très importante verra en revanche son désir annihilé. C’est sans doute ce qui se produit chez vous.

Faire l’amour pour se rassurer

Quand un homme a le sentiment que sa compagne ne le désire pas, il se sent souvent mal aimé. Il cherche donc à être rassuré. Comment ? En faisant l’amour. Et comme vous n’êtes pas très intéressée, sa peur de ne pas être aimé augmente. C’est un cercle vicieux.

Votre compagnon est très demandeur, comme par hasard au moment où vous ne l’êtes pas ! C’est logique. Je me souviens d’un patient qui venait consulter parce qu’il se sentait “obsédé sexuel”. En réalité, son épouse n’acceptait de faire l’amour qu’une fois par trimestre… Il se sentait donc délaissé et très malheureux.

Sachez que tout le monde ne fonctionne pas comme vous. Pour certains, surtout les hommes, l’acte amoureux calme l’angoisse. Le stress élevé accroît les besoins sexuels. Il ne s’agit donc pas de désir amoureux, mais de la recherche d’un acte visant à faire baisser la tension intérieure. La sexualité sert aussi à ça !
Alors, à côté de ce que vous pouvez faire pour retrouver votre désir, pensez à rassurer votre compagnon sur l’amour que vous lui portez. Cela peut se faire autrement que par la sexualité.

Les conseils de la sexologue

Il est essentiel de diminuer votre anxiété. Certaines techniques peuvent diminuer le sentiment d’angoisse. Sophrologie, hypnose, yoga, méditation, relaxation… donnent souvent de bons résultats.

Demandez-vous aussi si vous n’êtes pas un peu trop sensible… Peut-être réagissez-vous de façon excessive à des événements qui ne devraient pas vous angoisser autant. Ne font-ils pas écho à des épisodes de votre passé ? Ne réveillent-ils pas des tensions qui préexistaient chez vous ? Vous avez peut-être un travail à faire sur vous-même en psychothérapie, par exemple avec l’EMDR (désensibilisation émotionnelle) ou une thérapie comportementale.

Une dernière remarque au sujet de la pilule contraceptive : chez certaines femmes, elle est susceptible de diminuer …

Lire la suite sur Topsante.com

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique