qop

Sexo : j’ai la sensation que mon vagin est trop large

16 Avr. 2021

Ce que vous devez savoir sur le vagin…

La sensation de laxité vaginale (­vagin trop large) peut, comme vous le savez, apparaître après une grossesse, à cause de l’étirement mécanique des tissus au cours de l’accouchement. Chez certaines femmes, cette sensation persiste par la suite.

Et elle peut également survenir bien après les grossesses. En effet, même si les accouchements étirent cette zone, ils ne sont pas seuls en cause. D’autres facteurs peuvent entraîner cette distension vaginale : la ménopause et ses changements hormonaux (le taux d’œstrogènes diminue) transforment les tissus, qui perdent leur élasticité et ne sont plus aussi toniques (d’où la sensation de laxité), ou encore la diminution de la musculature avec l’âge.

L’élargissement du vagin entraîne une diminution des sensations de plaisir de la femme, mais aussi de son partenaire, lors de la pénétration. Et donc des difficultés, pour tous les deux, à atteindre l’orgasme.

On commence par tonifier le périnée

Demandez à votre médecin de vous prescrire des séances de ­rééducation périnéale, qui contribueront à tonifier les muscles situés autour du vagin. Souvent recommandé après une grossesse, cela peut se révéler nécessaire plus tard car, au fil des années, se produit une fonte musculaire dans l’organisme. Aussi, pour rester en bonne santé et conserver un poids correct, il faudrait intensifier la pratique musculaire.

Il en est de même pour la zone sexuelle. Les muscles du vagin perdent en puissance tout au long de la vie, ce qui peut entraîner une sensation d’élargissement. La tonification du périnée ne devrait pas seulement être pratiquée pendant quelques semaines, mais devenir une habitude régulière pour être efficace sur les sensations sexuelles.

On stimule le vagin par radiofréquence

La stimulation vaginale par radiofréquence, utilisée aux États-Unis et au Canada depuis quelques années, a fait ses preuves. En une seule séance de trente minutes, on peut tonifier les tissus vaginaux. Des stimulations sont émises à l’aide d’une petite sonde introduite dans le vagin.

La radiofréquence a pour effet de stimuler les tissus (et non les muscles), plus précisément la production du collagène, ce qui permet progressivement de restaurer la tonicité vaginale. C’est indolore, hormis quelques sensations de chaleur. Une perception de resserrement vaginal est observée au bout d’un mois, puis l’amélioration se poursuit avec un résultat maximal au bout de 6 à 9 mois, les bénéfices persistant pendant 2 ans au moins. Cette technique de stimulation par radiofréquence améliore également la satisfaction sexuelle.

Les hommes ont, depuis une vingtaine d’années, la possibilité de recourir au Viagra®, ce médicament très efficace pour pallier une érection défaillante et retrouver ainsi des rapports sexuels satisfaisants avec leur partenaire. Peut-être disposons-nous avec ces techniques de solutions destinées à améliorer la sexualité féminine…

Merci aux médecins du Centre laser international de la peau à Paris (Clipp), en particulier au Dr Marie Jourdan, dermatologue, pour ces informations.

A lire aussi :

  • Orgasme : simuler ou pas ?
  • L’orgasme est-il forcément clitoridien ?
  • Orgasme : je ne jouis pas quand il est en moi
  • Découvrez tous les orgasmes que le corps féminin peut offrir
  • Le point G existe-t-il vraiment ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique