qop-collagene

Rhume : symptômes, durée, traitements

26 Avr. 2021

SOMMAIRE :

  • Quels sont les symptômes du rhume ?
  • Rhume ou Covid-19 ?
  • Rhume ou grippe, comment les différencier ?
  • Rhume ou sinusite ?
  • Rhume ou allergie ?
  • Rhume : combien de temps est-on contagieux ?
  • Quels traitements pour soigner un rhume ?
  • Quels remèdes naturels contre le rhume ?
  • Quelles sont les complications du rhume ?

Quels sont les symptômes du rhume ?

“Le rhume est une inflammation des muqueuses d’origine allergique (pollens) ou virale (rhinovirus)”, informe le Dr Marc Perez, médecin généraliste, spécialiste du sport et ostéopathe. Le rhume se caractérise par des symptômes nasaux (nez qui coule ou rhinorrhée, nez qui pique en cas d’allergie, obstruction nasale, soit le fameux nez bouché avec perte de goût, éternuements) et parfois par des symptômes au niveau du pharynx, de type mal de gorge (picotements dans la gorge, gorge qui pique, difficultés à avaler) accompagnés de malaise général et quelquefois de fièvre lorsqu’il s’agit d’un rhume viral. L’écoulement nasal dans la gorge est très souvent à l’origine d’une toux.

Rhume ou Covid-19 ?

Les symptômes de Covid peuvent être ceux d’un rhume, surtout si s’y associent de la fièvre et une perte d’odorat. “En période de pandémie, il faut faire un test PCR nasal au coton-tige en pharmacie car tout rhume ou toux est jusqu’à preuve du contraire un covid”, informe le médecin.

Rhume ou grippe, comment les différencier ?

Les symptômes d’un rhume ou d’une grippe se ressemblent mais des caractéristiques permettent de faire la différence. “En faveur d’un début de grippe, on note la saisonnalité (hiver), la présence de fièvre élevée, les courbatures et la notion d’épidémie”, renseigne le médecin.

Rhume ou sinusite ?

La sinusite est une complication du rhume. “Si le traitement n’est pas assez énergique, il peut y avoir une surinfection bactérienne. L’écoulement devient alors purulent”, indique le médecin. Les symptômes qui doivent alerter en plus du changement d’aspect de l’écoulement ? La persistance ou l’intensification de la fièvre, une douleur spontanée pulsatile au niveau des sinus qui est augmentée quand la tête est penchée en avant, des maux de tête.

Rhume ou allergie ?

Le rhume est parfois confondu avec une rhinite allergique. “Celle-ci s’accompagne de symptômes oculaires (yeux qui piquent et qui pleurent) et d’éternuements en salve, informe le Dr Marc Perez. Les démangeaisons du nez et de la gorge sont assez caractéristiques. La rhinite allergique peut être saisonnière (c’est le cas des rhinites liées aux pollens ou aux graminées) ou persistante lorsqu’elle n’est pas causée par un allergène lié à une saison (allergie aux acariens ou aux chats par exemple).”

Rhume : combien de temps est-on contagieux ?

Le rhume est très contagieux. “Le port du masque est intéressant pour prévenir la transmission”, indique le Dr Perez. L’évolution naturelle du rhume est de moins de 15 jours en général. Un rhume dure une semaine en moyenne. Seule l’aggravation des symptômes après le 5ème jour ou leur persistance au-delà du 10ème jour permet d’évoquer une complication bactérienne du rhume.

Quels traitements pour soigner un rhume ?

“Le traitement classique repose sur des sprays de cortisone (pivalone), des lavages de nez avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer, des vasoconstricteurs en spray chez les gens en bonne santé (athutgyl), du paracétamol pour la fièvre et les douleurs. En cas de rhinite allergique, des antihistaminiques de type clarityne, zyrtec, aerius sont à prendre au car ils entraînent une somnolence”, informe le Dr Marc Perez.

Si vous avez une toux sèche, irritante, qui n’entraîne pas de glaires, vous pouvez vous soulager avec un antitussif adapté. “Les sirops antitussifs sont souvent de la phytothérapie et du sucre”, précise le Dr Marc Perez. Si vous avez une toux grasse, productive qui produit des glaires, il ne faut surtout pas la réprimer avec un sirop antitussif. Cela a pour effet d’empêcher l’expectoration des glaires et des germes pathogènes. Vous pouvez en revanche prendre un sirop expectorant qui aide à dégager les glaires profondes et à faciliter l’expectoration (acétylcistéine).

Quels remèdes naturels contre le rhume ?

Nez bouché, nez sec, nez irrité : que faire pour soulager ?

En médecine naturelle, le Dr Marc Perez vous conseille :

– les mélanges d’huiles essentielles à boire (gouttes aux essences, mélange tout prêt à mettre dans de l’eau)

-des huiles essentielles à respirer : HE niaouli, HE ravintsara, HE de thym, HE d’eucalyptus radié,  3 gouttes à mettre sur un coton et à respirer, ou à passer sur les poignets mélangés avec une huile végétale.

-de faire des inhalations d’eucalyptol dans de l’eau chaude

-En homéopathie: aconite 9CH dès les premiers signes, allium cepa 5CH et pyrogenium 5CHpour éviter la surinfection,

-En oligothérapie, les oligo-éléments: mélange de cuivre, or, argent (oligosols) pour stimuler l’immunité

-Côté compléments alimentaires : la vitamine C, l’échinacée, le zinc, la vitamine D, la gelée royale contre la fatigue, les pastilles de propolis ou le propolis en petits morceaux en cas de rhino pharyngite, les infusions avec du miel et du citron.

Quelles sont les complications du rhume ?

Les complications du rhume sont rares : moins de 2% des rhumes. La complication principale chez l’adulte est la sinusite aiguë. Seulement 0,5 à 2% des rhumes évoluent vers une sinusite.

Sources :

  • Interview Dr Marc Perez, médecin généraliste, spécialiste du sport et ostéopathe.
  • Rapport Académie nationale de pharmacie, Les prescriptions médicamenteuses dans le rhume de l’adulte d’origine virale, 22 octobre 2020.

Lire aussi :

  • Médicaments contre le rhume : quelles précautions à prendre ?
  • Vaccin contre le Covid : quel vaccin à quel âge ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This