Pourquoi il ne faut pas fumer avant (et après) le sport

7 Nov. 2020

Soyons clairs : il n’existe évidemment aucune situation dans laquelle il est recommandé de fumer, mais certaines cigarettes sont plus mauvaises que d’autres. En particulier celles que vous fumez avant ou après votre séance de sport, nous explique le Professeur François Carré, cardiologue et médecin du sport au CHU de Rennes.

Une augmentation des risques d’infarctus

« Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les deux heures qui suivent ou précèdent une séance ». Voilà la 16ème règle de bonnes pratiques des cardiologues du sport. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous risquez de gros problèmes cardiaques : « Lorsque vous faites du sport, vos artères se durcissent, explique le Professeur Carré. En fumant, vous aggravez ce phénomène qui peut favoriser une rupture de la plaque d’athérome. Il s’agit d’une plaque de cholestérol qui se développe au niveau des artères coronaires en vieillissant.  Cela peut conduire à un infarctus du myocarde, entre autres problèmes. »

Bref : qu’il s’agisse d’un petit jogging ou d’une grosse séance de squats, évitez de brutaliser des artères déjà peu ménagées par l’activité physique en vous allumant une petite cigarette. Et puisque nous abordons le sujet, pourquoi ne pas profiter du mois sans tabac pour arrêter complètement ?

Le froid : un facteur aggravant

D’ailleurs, vous l’avez forcément noté : ce mois sans tabac commence au moment où les températures baissent. Le problème ? Le tabac consommé dans le froid après le sport a des effets encore plus néfastes qu’une cigarette post-effort classique. « Le froid a aussi un effet de vasoconstriction, précise le Professeur Carré. C’est à dire qu’il diminue également le volume des artères. J’ai, par exemple, un patient qui a fait un infarctus et a donc des artères coronaires abîmées. Et bien il a beaucoup plus de douleurs à la poitrine lorsque qu’il est confronté au froid ou au vent. »

Et la cigarette dans tout ça ? « En faisant du sport et en fumant une cigarette dehors lorsqu’il fait froid, vous majorez tout simplement les risques de problème cardiaque. » C’est clair, et vous savez donc ce qui vous reste à faire. Ou plutôt à ne pas faire.

Lire aussi :

  • Pourquoi marcher est (vraiment) bon pour la santé
  • Pourquoi travailler sur un swiss ball est bon pour votre dos
  • AVC, infarctus, embolie… Connaissez-vous les signes d’alerte ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer