qop

Ouverture des huîtres, coupure : que faire en cas de blessure à la main ?

23 Déc. 2020

Si Noël rime avec fêtes, champagne et bons repas, il ne faut pas oublier que malheureusement, la période peut occasionner certains accidents domestiques. Parmi elles, figure en bonne place les blessures de la main. Selon l’Institut de la main, une étude menée en 2018 révèle que l’ouverture des huîtres occasionne chaque année pas moins de 2 000 accidents. Et pour moitié, une atteinte des nerfs ou des tendons et un risque de perte de fonctionnalité de certains doigts. Alors quels sont les bons réflexes en cas de blessure ? Réponses avec le docteur Jean-Paul Fontaine, chef des urgences de l’hôpital St Louis à Paris.

Laver la plaie à l’eau et au savon

“Inutile d’utiliser des produits pharmaceutiques, de l’alcool ou pire, du marc de café, de l’oignon ou autres remèdes de grand-mère plus ou moins fantaisistes, prévient d’emblée le Dr Fontaine. Vous agresseriez la peau blessée inutilement. L’eau et le savon suffisent largement pour retirer toutes les particules.” Le médecin conseille ensuite de procéder à ce nettoyage avec minutie. “S’il n’y a pas d’hémorragie, ce nettoyage devrait suffire”, rassure-il, même s’il n’exclut pas un petit tour chez le médecin les jours d’après pour vérifier que la plaie reste superficielle. En revanche, si celle-ci saigne abondamment, recouvrez-la avec une compresse propre en serrant. Parfois c’est difficile de faire tenir un pansement sur cette zone donc une compresse peut faire l’affaire à condition qu’elle soit propre, précise encore l’urgentiste.

Ne vous affolez pas en cas de saignement abondant

Ce n’est pas parce que le bout des doigts saigne beaucoup que c’est forcément grave. L’important est de bien nettoyer à l’eau et au savon, et de se rendre aux urgences. “En cas de blessure plus profonde, le problème n’est plus de réparer et cicatriser la peau mais de soigner ce qu’il y a sous la peau, à savoir les tendons ou les articulations”, prévient Jean-Paul Fontaine. Donc on n’hésite pas à solliciter les urgences pour vérifier. Ils pourront éventuellement vous orienter vers des instituts spécialisés dans les accidents de la main.

Ne pas traîner pour consulter

  • N’attendez pas deux jours pour vous rendre chez un médecin, ou aux urgences. Un délai raisonnable et rapide est fortement recommandé.
  • Prévoir les documents nécessaires.
  • Munissez-vous de votre carnet de santé pour vous rendre aux urgences. Dans la panique, on n’y pense pas forcément. Pourtant ce réflexe permettra de faire gagner un temps précieux aux médecins (et à vous par la même occasion) surtout si les informations concernant les vaccins sont mentionnées.

En cas de doigt coupé

Dans cette situation, on peut vite paniquer, donc le plus simple est de composer le 15. Pour ceux qui en ont le courage, l’idéal est de passer le morceau de doigt sous l’eau, de le sécher et de le conserver dans un sachet propre avec de la glace.

Mais avant d’en arriver là, on prend ses précautions. N’utilisez pas n’importe quel couteau pour ouvrir des huîtres, mais livrez-vous à cette opération avec un outil spécifique destiné à cet usage. Protégez-vous avec des gants en maillage. Vous pouvez éventuellement demander à votre écailler de les ouvrir avant. Vous éviterez ainsi de grosses frayeurs et éliminerez tout risque de passer les fêtes aux urgences.

Lire aussi :

  • Pourquoi le risque de crise cardiaque augmente-t-il les soirs de réveillon ?
  • Comment déboucher une bouteille de champagne en toute sécurité ?
  • Réveillon : comment éviter la gueule de bois ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique