Promo !

Rupture de stock

1 complément à boire par jour

Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau

Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief

Prévient la formation de rides profondes

En savoir plus →

Promo !

Pack 3 boîtes promo

89,90€ au lieu de 119,70€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

3 boîtes de 30 sticks à 89,90€ au lieu de 119,70, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Promo !

Pack 6 boîtes promo

160,00€ au lieu de 239,40€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

6 boîtes de 30 sticks à 160,00€ au lieu de 239,40, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Notre collagène n’est provisoirement plus disponibleRupture de stock suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes  (Aucun paiement ne vous sera demandé)

Où boit-on le plus d’alcool en France ?

14 Jan. 2020

La consommation d’alcool fait partie des principaux déterminants de santé et des trois premières causes de mortalité évitable avec 41 000 décès en 2015. C’est pourquoi Santé publique France publie des Bulletins de santé publique présentant une analyse de la consommation d’alcool dans chaque région. On apprend découvre ainsi certaines disparités : selon les régions, entre 7,1 % et 12,6 % des adultes boivent quotidiennement de l’alcool. Sur le podium des petits buveurs on trouve l’Ile-de-France (7,1 %), la Normandie (7,9 %) et les Pays de la Loire (8,1 %). Et sur le podium des plus gros buveurs : l’Occitanie (12,6 %), la Nouvelle Aquitaine (12,3 %)et les Hauts-de-France (11,5 %).

3 jeunes sur 10 boivent toutes les semaines

La consommation hebdomadaire d’alcool chez les 18-30 ans s’élève à 32,5 % pour la France métropolitaine et varie entre 23,2 % et 43,5 % suivant la région. Elle est significativement moindre dans les Hauts de France (23,2%) et plus élevée dans 4 régions : la Bretagne (43,5 %), les Pays de la Loire (40,7 %), la Martinique (47,7 %) et la Guyane (43,4%).

« Ces données confirment les tendances observées en Europe en termes de pratiques d’alcoolisation. Ainsi, en France, on note une consommation régulière plus faible et une augmentation des consommations ponctuelles importantes » soulignent les chercheurs de Santé publique France.

Vous êtes plutôt vin, bière ou alcools forts ?

En matière d’alcool, on trouve également des disparités régionales. Le Nord et l’Est sont davantage concernés par la consommation de bière, le Sud par la consommation de vin, l’Ouest par les alcools forts et les autres types d’alcool. L’effet de cette consommation à court terme a été mesuré pour la première fois : « en moyenne quotidienne, et suivant les régions, pour les hommes, entre 1,2% et 3,1% des passages aux urgences sont en lien direct avec une consommation d’alcool » soulignent les chercheurs.

A lire aussi :

  • Dis moi ce que tu bois et je te dirai ce que tu ressens
  • L’alcool nuit à la santé à partir d’un verre par jour
  • Il suffit de 2 verres d’alcool par jour pour développer une maladie du foie

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer