Notre collagène n’est provisoirement plus disponibleRupture de stock suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes en cliquant ici.
(Aucun paiement ne vous sera demandé)

Masque obligatoire dans les lieux public clos : de quoi parle-t-on ?

15 Juil. 2020

Le week-end dernier, 14 médecins demandait dans une tribune publiée en exclusivité par Le Parisien que le port du masque soit rendu obligatoire dans les lieux publics clos. Dans son intervention du 14 juillet, le président a annoncé être favorable à cette mesure à compter du 1er août. Nous avons des signes que ça repart un peu » a-t-il déclaré. « On le fait dans les transports, ça marche très bien, mais c’est un peu erratique dans les lieux publics clos. Cela veut dire qu’il faut que les choses s’organisent » a-t-il ajouté.

C’est quoi un espace public clos ?

A ce jour, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les taxis, les musées et les théâtres. Mais dans les restaurants, les bars et les cafés, il est possible de le retirer lorsqu’on mange. Alors, quels autres espaces publics clos seront concernés par cette mesure le 1er août ? Pour l’instant, le président de la République est resté vague sur le sujet, laissant entendre que « les magasins » seront concernés par cette nouvelle obligation.

Pour l’instant  un exemple existe dans la commune de Saint-Ouen, où après la découverte d’un cluster dans une école, le porte du masque est devenu obligatoire dans « tout établissement recevant du public, que son activité soit d’ordre administratif ou commercial ». Sont donc concernés la mairie, les commerces et les hôtels.

Quand est-ce que ce sera effectif ? Dans son allocution, le président de la République a annoncé que la mesure serait applicable au 1er août. Un délai qui correspond à ce que le ministre de la Santé appelle « une période d’appropriation ». « Il faut du temps pour s’approprier une nouvelle doctrine, et donc, le rendre obligatoire dans un certain délai permet cette période d’appropriation » a déclaré le ministre lors d’un déplacement à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a confirmé ce mercredi 15 juillet que l’obligation du port du masque se fera « le plus rapidement possible, si ça peut-être avant, ça sera avant ». Le 1er août est donc « un cap possible mais notre volonté est d’aller le plus rapidement possible. Il y a un travail juridique en cours. Le décret sera publié prochainement. »

Que se passera-t-il si on n’a pas de masque ? Comme c’est déjà le cas dans certains magasins qui avaient pris les devants, l’accès au lieu public peut vous être refusé. Dans les transports, l’obligation du port du masque a été assortie d’une amende de 130 euros en cas de refus d’obtempérer. La liste des établissements où il faudra porter le masque et le montant de l’amende seront vraisemblablement précisés dans un décret signé par le Premier ministre.

Que disait la tribune des médecins ?

Intitulée « Masqués mais en liberté », cette tribune remarquait qu’aujourd’hui, « la tentation est grande (…) d’oublier le virus, de profiter de l’été, des plages, des soirées entre amis et de la proximité retrouvée. Malheureusement le virus, lui, ne nous oublie pas, et cherche encore à se répandre partout où il le peut« .

« Quand les clusters seront plus nombreux et non contrôlables, il sera trop tard pour éviter un nouveau confinement, plus ou moins complet. La deuxième vague de demain se prépare donc aujourd’hui » ajoutent les médecins, qui expliquent « qu’une mesure de prévention efficace est le respect des gestes barrières dans les lieux clos très fréquentés. Le port du masque est ainsi une condition importante pour limiter la diffusion du virus« .

« Nous, soignants, (…) ne voulons plus compter les morts »

À l’heure actuelle, alors que le virus continue à circuler en France, le port du masque est « seulement » obligatoire dans les transports en commun, dans les établissements scolaires pour les enseignants, dans les bars et les restaurants pour le personnel et pour les clients, et dans les Ehpad pour les visites.

Les signataires de « Masqués mais en liberté » (les principaux étant le Pr. Antoine Pelissolo, psychiatre, et le Dr. Jimmy Mohamed, médecin généraliste) demandent aujourd’hui un port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés – cinémas, musées, restaurants, bars, supermarchés…

Et leur message est fort : « nous, soignants, serons à vos côtés pour vous prendre en charge comme nous l’avons fait pendant la première vague, mais nous ne voulons plus compter les morts comme nous avons dû le faire« . « Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour vos parents plus âgés, votre frère ou sœur hypertendus ou vos proches fragiles chez qui le virus pourrait être mortel » : message reçu !

Source : Le Parisien, dimanche 12 juillet 2020.

À lire aussi :

  • Coronavirus : peut-on utiliser la climatisation sans risque ?
  • Insolite : aux États-Unis, des « Covid-parties » pour attraper le coronavirus
  • La (nouvelle) forme du coronavirus est encore plus contagieuse
  • Tests Covid-19 : tout savoir

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Promo !

«Vivez mieux, vivez qop ! »

Douchka Esposito, Ambassadrice qop

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

39,90€ → 34,90€

Boîte de 30 sticks. Actuellement nous livrons tous nos clients en France uniquement.

Défiez le vieillissement, le collagène est une protéine naturelle de votre corps jusqu'à l'âge de 25 ans, après cet âge votre corps n'en fabrique plus assez d’où le début du vieillissement, redonnez de la jeunesse à vos cellules avec notre complément alimentaire naturel. Plus performant qu'une crème, qop agit de l'intérieur.

Premiers résultats visibles au bout de 30 jours, nette amélioration visible au bout de 90 jours de soins, étude clinique.

  • 1 complément à boire par jour
  • Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau
  • Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief
  • Prévient la formation de rides profondes

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Notre collagène n'est provisoirement plus disponible.
Rupture de stock
 suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes en cliquant ici.
(Aucun paiement ne vous sera demandé)

Rupture de stock

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer