Masque coronavirus : comment faire un masque de protection facile ?

21 Avr. 2020

Après les recommandations de l’Académie de médecine en faveur du port du masque obligatoire pour tous, le gouvernement s’est (finalement) aligné. Plusieurs villes de Françe, suivant Nice et Paris, ont annoncé leur intention de rendre obligatoire le port du masque pour limiter au maximum la propagation du Covid-19. Bonne nouvelle, même sans machine à coudre, il est possible de se fabriquer un masque alternatif.

SOMMAIRE :

  • Qu’est-ce qu’un masque de protection grand public ?
  • Le modèle de masque barrière de l’Afnor
  • Le masque Afnor taille enfant
  • Deux nouveaux masques grand public en tissu
  • Le tuto du masque alternatif en papier
  • Le tuto du masque bandana sans couture
  • Un tuto pour masque en tissu par le CHU de Grenoble
  • Des masques grand public pour les patients

Qu’est-ce qu’un masque de protection grand public ?

L’expression « masque de protection grand public » a été utilisée la première fois par l’Académie de médecine. Dans un avis du 2 avril 2020, elle se prononce pour un port généralisé du masque « alternatif ou grand public », « obligatoire pour les sorties en période de confinement ». Le 13 avril, à l’occasion d’une allocution présidentielle, Emmanuel Macron déclare qu’à partir du 11 mai (date sortie de déconfinement stric), « un masque grand public » devrait être disponible pour chaque Français – en lien avec les maires – avec un usage « systématique », notamment dans les transports en commun. Samedi 19 avril, Edouard Philippe confirme que d‘ici le 11 mai, dans la perspective du déconfinement, « la France produira 17 millions de masques grands publics par semaine ». Ces derniers devraient « probablement » être obligatoires dans les transports en commun, précise-t-il.

Comment savoir s’il protège bien ? Le masque « grand public » désigne un masque de protection non médical, pouvant être porté par tous pour se protéger et protéger les autres en limitant la projection de postillons infectieux lors des déplacements (aller chez le médecin, faire ses courses, travailler, etc.). Une astuce pour savoir si votre masque est réllement protecteur : placez-le correctement sur votre visage puis allumez une bougie et essayez de l’éteindre en soufflant à travers le masque. Si vous y parvenez c’est que le masque est trop léger et laisse passer votre souffle.

Le modèle de masque barrière de l’Afnor

Depuis sa mise en ligne, le modèle de masque barrière de l’Afnor a été téléchargé plus de 500 000 fois. Ce modèle de masque barrière a été validé par 150 experts de l’Afnor et pensé à la fois pour les particuliers mais aussi pour les néofabricants de masques. « Nombre de particuliers et d’artisans qui se sont lancés dans la fabrication en suivant nos recommandations sont aussi motivés pour mettre à disposition leurs productions » souligne l’équipe Afnor. Aussi, pour soutenir cette dynamique et cette solidarité, le groupe a lancé une plateforme solidaire (masques-barrieres.afnor.org) où tous les artisans et adeptes du « DIY » peuvent proposer de donner ou de céder à prix coûtant des exemplaires des masques qu’ils ont confectionnés.

Les masques barrière répondent à un niveau d’exigence moins ambitieux que les masques chirurgicaux ou FFP2 utilisés par les professionnels de santé. Ils ont pour ambition d’apporter une protection supplémentaire à toute personne saine, en complément des gestes barrière et de la mesure de distanciation.

Le masque Afnor peut être téléchargé ici.

Le masque Afnor taille enfant

Une couturière a adapté le masque Afnor pour les enfants. Pour adapter la taille :

  • Prendre la mesure du haut du nez, en passant par la pointe du nez, jusqu’à 2 cm sous le menton.
  • Vous avez ainsi la hauteur du masque. Et sa largeur puisque le masque Afnor est, au départ, un carré.
  • Ajouter les marges de couture.
  • Suivre ensuite les mêmes instructions de pliage et de couture que pour le modèle adulte.

Comment laver le masque : A noter que ce masque a été conçu pour être réutilisable. Il conçu pour résister à plusieurs cycles de lavage. Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.

Deux nouveaux masques grand public en tissu

Au terme d’une démarche supervisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), avec le soutien de l’ANSES, deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire (les masques UNS1 et UNS2) ont été créées le 29 mars dernier :

  • Les masques filtrants individuels pour les professionnels en contact avec le public : ils ont des propriétés de filtrage sur les particules émises de trois microns compatibles avec cette utilisation.
  • Les masques filtrants de protection à visée collective pour protéger un groupe sans contact avec le public : Ce macque pourra être porté par l’ensemble des salariés d’une entreprise, par exemple ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent.

La Direction des entreprises à Bercy a lancé un appel à proposition auprès des entreprises du secteur textile qui font tourner leurs ateliers de production pour répondre à la demande . « Pas moins de 3,9 millions de masques alternatifs ont été produits du 30 mars au 5 avril. Cette production devrait monter rapidement en cadence pour atteindre 6,6 millions d’unités dès cette semaine » souligne Bercy. Ce sont ces masques UNS1 et UNS2 qui ont commencé à être distribués aux habitants de Nice et de sa métropole le 17 avril.

Le tuto du masque alternatif en papier

Dans un avis , l’Académie de médecine recommande le port d’un masque « alternatif » pour toutes les sorties pendant le confinement. « Il est établi que des personnes en période d’incubation ou en état de portage asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l’infection. En France, dans ce contexte, le port généralisé d’un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur » insiste l’Académie.

Le tuto de ce masque est accessible dans une vidéo du Pr Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de Recherche du Service de Santé des Armées. Il explique comment réaliser un masque de protection respiratoire avec une serviette en papier, quelques élastiques, une agrafeuse e durer encore quelques semaines, force est de recourir, actuellement et en vue de la sortie du confinement, à l’utilisation d’un masque « grand public » souligne l’Acadt du gel hydroalcoolique. « En France, l’habitude n’a pas été prise de constituer un petit stock de masques anti-projection dans chaque foyer. La pénurie de masques risquant deémie.

Démonstration du Pr Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de Recherche du Service de Santé des Armées :

Le tuto du masque bandana sans couture

Plus simple encore, sans agrafeuse mais avec un simple bandana et deux élastiques, un tuto mis en ligne par une internaute américaine sur twitter, permet de se fabriquer un masque avec les moyens du bord, avant de sortir faire ses courses. Il permet de retenir les postillons de la respiration.

  • Pliez votre bandana en deux, puis une seconde fois en deux. Placez un élastique de chaque côté, rabattez les morceaux de tissu extérieur vers le centre. Placez sur le nez et la bouche et accrochez aux oreilles avec les élastiques.
  • Lavez le bandana à 60° c après chaque utilisation.

Un tuto pour masque en tissu par le CHU de Grenoble

Parmi les gestes barrière pour limiter la propagation du virus, il est recommandé aux malades de porter un masque afin que, lorsqu’ils éternuent ou ils toussent, les gouttelettes restent à l’intérieur du masque et n’infectent pas les proches. Une recommandation qui a inspiré le centre hospitalier universitaire de Grenoble et plus précisément le docteur Clarisse Audigier-Valette Pneumo, cancérologue, qui a diffusé dans ses services un patron pour masque de soins en tissu composé de 2 couches de tissus en coton et 1 couche de molleton disposée entre les 2 couches. Le médecin recommande de le laver tous les jours à 30° avec une lessive classique.

Matériel nécessaire pour la réalisation :
– Chutes de coton (environ 20 cm) pour l’extérieur et la doublure
– Molleton fin (sorte de flanelle épaisse utilisée pour doubler les vêtements), polaire fine, …
– Elastique souple
Le patron

Le tuto en étapes :

  1. Découper le patron (annexe)
  2. Découper les pièces de tissus en coton nécessaire (voir patron) : nous obtenons 4 pièces de tissus
  3. Découper le molleton (voir patron) : nous obtenons 2 pièces de molleton
  4. Couper environ 2 élastiques de 30 cm pour le grand modèle (adapter la longueur à la taille souhaitée)
  5. Assembler les 2 pièces de tissu extérieur« endroit contre endroit » partie arrondie
  6. Faire le même assemblage pour les 2 pièces tissu doublure
  7. Assembler les 2 pièces de tissus obtenues « endroit contre endroit » en insérant les 2 pièces de molleton. 
    Coudre uniquement en haut et en bas : ne pas coudre les petits côtés
  8. Retourner l’ensemble sur l’endroit
  9. Surpiquer la couture centrale (verticale)
  10. Surpiquer le haut et le bas à quelques millimètres du bord
  11. Replier les petits côtés (2 fois 1 cm) – repasser
  12. Piquer à quelques millimètres du pli pour créer une coulisse
  13. Faire glisser le nœud dans la coulisse pour le confort

Des masques grand public pour les patients

Comme l’a souligné l’Organisation mondiale de la santé (OMS), lorsqu’on est en bonne santé il faut porter un masque si on s’occupe d’une personne malade présumée infectée par le Covid-19 mais aussi lorsqu’on tousse et qu’on éternue. Sur les réseaux sociaux, de multiples intiatives émergent. Les créateurs rivalisent d’imagination pour proposer des tutos de masques en tissu. Attention, ces masques ne sont pas des dispositifs médicaux mais ils permettent aux patients en quatorzaine chez eux de ne pas transmettre le virus à leurs proches.

D’autres enfin,à l’image de Zak, animateur de l’émission Cleaners, sur TFX, ont imaginé des masques au crochet qui, certes ne protègent en rien du coronavirus, mais permettent de ne pas se toucher le visage lorsqu’on fait ses courses par exemple. Le ministre a d’ailleurs rappelé que l’on se touche en moyenne le visage une fois par minute. Ce qui explique l’importance des gestes barrière et du lavage des mains.

A lire aussi :

  • Stade 3, stade 4 coronavirus : mesures, confinement
  • Le vaccin contre le coronavirus : c’est pour quand ?
  • Coronavirus : les traitements prometteurs 
  • Dépistage coronavirus : pour qui ? Comment faire le test ?
  • Comment savoir si j’ai le coronavirus ?
  • Comment faire son gel hydroalcoolique maison ? 
  • Attention aux remèdes (inutiles) contre le coronavirus 

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer