qop

Lunettes de vue : comment bénéficier du remboursement intégral ?

13 Mar. 2021

14% des montures et 12% des verres seulement. Voilà le nombre de ventes de lunettes effectuées dans le cadre du plan 100% Santé en 2020, selon des chiffres relayés par le Parisien. Un bilan peu enthousiasmant, qui suggère que les opticiens ne jouent peut-être pas totalement le jeu.

Par ailleurs, l’insuccès du dispositif montre aussi qu’il est tout simplement méconnu par une grande partie de la population. Mais pas d’inquiétude, nous allons tout vous expliquer.

Qu’est-ce que la réforme 100% Santé ?

Lancée par le gouvernement en 2019, la réforme 100% Santé a pour but de proposer aux Français des soins et des équipements dentaires, optiques et auditifs intégralement pris en charge par l’Assurance Maladie obligatoire et complémentaire. Concrètement, depuis le 1er janvier 2020, vous pouvez donc acheter des lunettes sans débourser un centime.

Sachez, d’ailleurs, que les opticiens sont contraints par la loi de vous proposer, au moment de tout achat, divers modèles de lunettes pour adultes et pour enfants correspondant au panier 100% Santé. Très bien, mais encore faut-il savoir ce qu’on trouve dans ce fameux panier.

Quelles lunettes sont intégralement remboursées ?

Il existe aujourd’hui deux grandes familles d’équipements optiques : ceux de la classe A, qui sont gratuits, et ceux de la classe B, qui ne le sont pas. La première – celle qui nous intéresse ici – doit contenir des montures aux normes européennes avec un prix inférieur ou égal à 30 €, une sélection minimale de 17 montures pour adultes et 10 pour enfants en deux coloris différents et des verres amincis, anti-reflets et anti-rayures traitant l’ensemble des troubles visuels.

Par ailleurs, les prix de ces lunettes (verres et montures compris) sont plafonnés. Les tarifs s’arrêtent ainsi à 95 € pour les faibles corrections, 265 € pour les fortes corrections avec des verres unifocaux et 370 € pour les modèles avec des verres progressifs. Bref, les Français ayant besoin de corrections particulièrement complexes ou voulant des modèles plus chers (pour des raisons esthétiques, entre autres) n’y trouveront pas leur bonheur.

Mais rien ne vous oblige à choisir uniquement des combinaisons de verres et de montures figurant dans le dispositif. Il est par exemple possible d’acheter des montures hors-panier avec des verres sans reste à charge, sachant que votre complémentaire pourra vous rembourser le premier équipement dans la limite de 100€. Gardez tout ça en tête avant votre prochaine visite chez l’opticien !

Lire aussi :

  • Yeux : savez-vous vraiment ce qui les abîme ?
  • Covid-19 : 3 fois plus d’enfants myopes après le confinement
  • Que faire pour soulager des yeux fatigués ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique