L’horloge biologique jouerait un rôle dans les crises d’épilepsie

17 Nov. 2020

A chaque malade son rythme de crises d’épilepsie. Pour mieux comprendre pourquoi (et à quel moment) celles-ci se déclarent, des chercheurs français, américains, allemands et polonais se sont penchés sur le fonctionnement de l’hippocampe. Les scientifiques sont arrivés à la conclusion que les crises répondaient à un rythme particulier, en fonction de l’horloge biologique du patient, comme le rapporte l’Inserm.

« Les crises d’épilepsie peuvent survenir à des heures très variables de la journée mais, chez un même individu, elles se manifestent le plus souvent à des moments privilégiés« , souligne l’étude. Pour comprendre ce qu’il se passait au niveau de l’hippocampe au moment de la crise, les chercheurs ont injecté des agents épileptogènes à des souris atteintes de la maladie et à d’autres saines.

Un traitement sur mesure ?

En réalisant cette expérience, ils se sont aperçu qu’il y avait des mécanismes de mémorisation dans l’hippocampe qui suivaient un certain rythme. Si l’on comprend ce rythme, on comprend aussi l’architecture moléculaire locale associée à l’épilepsie du patient. « Nos travaux montrent que les variations moléculaires au niveau de cette structure cérébrale sont à la fois très nombreuses, très importantes et très spécifiques de la situation, physiologique ou pathologique.« 

Actuellement, pour traiter l’épilepsie, on ne dispose que de traitements « dont les mécanismes d’action sont peu spécifiques des causes de la crise, et dont les effets durent assez longtemps. » Identifier les gènes et protéines clés exprimés dans les moments favorables au déclenchement de la crise pourrait permettre le développement « de nouveaux traitements les ciblant, qui seraient administrés au patient selon l’heure à laquelle il est le plus vulnérable.« 

Lire aussi :

  • Le réchauffement climatique favorise les grossesses à risque
  • Comment s’explique l’écart de taille des enfants selon les pays du monde ?
  • Le pancréas artificiel expérimenté en France : de quoi s’agit-il ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer