qop

Les bons gestes pour surmonter une crise d’angoisse

26 Fév. 2021

On se concentre sur sa respiration

Facile à dire… mais pas évident de respirer lorsqu’on a la sensation de manquer d’air ! Au moment de la crise d’angoisse, l’important est de se focaliser sur l’expiration.

  • Assise ou debout, redresser le dos sans monter les épaules et ouvrir la cage ­thoracique (en rapprochant les omoplates l’une de l’autre).
  • Inspirer par le nez le temps dont on est capable (même court) en essayant de bien gonfler le ventre.
  • Sans attendre, expirer par la bouche entrouverte, lentement, comme si l’on soufflait sur une braise.
  • À la fin de l’expiration, essayer de ne plus respirer pendant 1 à 3 secondes.
  • Inspirer à nouveau et continuer le cycle en privilégiant un allongement de ­l’expiration au fur et à mesure, sans se soucier de l’inspiration, qui s’allongera d’elle-même au bout de quelques minutes.

On évacue les tensions

Et aussi l’anxiété, la chaleur, les pensées et émotions négatives… grâce à un exercice qui consiste à contracter puis à relâcher les muscles.

Assise ou debout, inspirer en haussant les épaules et en serrant les poings. Contracter fort tous les muscles du corps et du visage (comme pour faire une ­grimace) et garder l’air dans les poumons pendant quelques secondes. Puis souffler fort par la bouche en ­relâchant tous les muscles : ouvrir les poings, laisser tomber les épaules, détendre le visage… et essayer de prendre conscience de la sensation de détente dans tout le corps. Recommencer jusqu’à ressentir un apaisement, en restant concentrée.

On se masse

Très facile à réaliser, cet automassage récon­fortant libère la poitrine des blocages thoraciques et des sensations d’oppression.

  • Assise, dos bien droit, frotter vigoureusement les mains l’une contre l’autre pour les réchauffer, puis poser une main sur le sternum au niveau de la poitrine.
  • Prendre une inspiration lente et profonde. Lors de l’expiration, exercer une douce pression avec la paume de la main. Recommencer 5 à 10 fois en accentuant la pression à chaque expiration.
  • Terminer en posant la main droite sur le sternum, sous la clavicule gauche, puis frictionner vigoureusement jus­qu’à l’épaule en va-et-vient jusqu’à éprouver une sensation de chaleur.
  • Recommencer en frictionnant le côté droit à l’aide de la main gauche.

En vidéo : les huiles essentielles qui soulagent l’angoisse

Certaines huiles essentielles possèdent un fort pouvoir anxio­lytique et elles sont 100 % naturelles. Si l’on est régulièrement sujet à des crises d’angoisse, on essaie d’en avoir toujours sur soi (dans son sac, au travail, etc.). On en verse quelques gouttes sur un mouchoir ou on la respire à même le flacon, pendant 1 à 2 minutes à chaque fois.

A lire aussi:

  • Anxiété : 5 solutions naturelles pour retrouver la sérénité
  • Troubles anxieux : ils proviennent de la peur de l’inconnu
  • Anti-stress : 5 exercices de cohérence cardiaque
  • Pourquoi respirer doucement aide à se calmer ?
  • Relaxation : la respiration est essentielle
  • Comment se relaxer rapidement avec la respiration inversée

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique