Promo !

Rupture de stock

1 complément à boire par jour

Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau

Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief

Prévient la formation de rides profondes

En savoir plus →

Promo !

Pack 3 boîtes promo

89,90€ au lieu de 119,70€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

3 boîtes de 30 sticks à 89,90€ au lieu de 119,70, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Promo !

Pack 6 boîtes promo

160,00€ au lieu de 239,40€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

6 boîtes de 30 sticks à 160,00€ au lieu de 239,40, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Notre collagène n’est provisoirement plus disponibleRupture de stock suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes  (Aucun paiement ne vous sera demandé)

« Je ne sais pas (ou plus) nager » : 5 étapes pour se jeter à l’eau !

15 Août. 2020

Une Française sur cinq ne sait pas nager dix mètres (Santé publique France). Que l’on n’ait jamais appris (ce qui est fréquent chez les seniors), que l’on ait oublié car trop peu pratiqué, ou peur, notamment dans l’océan et ses vagues, toutes les raisons pour ne pas (ou plus) savoir nager peuvent être surmontées avec l’appui d’un professionnel de confiance, un peu d’entraînement et un regain d’assurance. Cet été, on jette à l’eau ses appréhensions !

1-Se faire aider

On peut certes, demander à un proche, mais savoir nager ne signifie pas savoir enseigner ! L’idéal reste donc d’apprendre avec un MNS (maître-nageur sauveteur) patient et sécurisant et qui saura s’adapter à vos besoins et votre niveau. Tous proposent des cours en petit comité dans les piscines municipales ou sur les plages. Certains donnent même des cours particuliers si l’on préfère être seule.

2-Commencer en eau calme

Surtout si l’on se sent un peu effrayée par les vagues et rouleaux de l’océan, pas très rassurants pour s’initier, on opte pour des cours en piscine, en lac paisible ou calés sur les moments où la mer est d’huile (à certains horaires de marées). Sur les plages, on trouve souvent des petits bassins d’eau de mer dédiés à l’apprentissage.

3-Gagner en confiance

Avant d’apprendre les mouvements, on doit gagner en confiance : avec le MSN, présent dans l’eau à nos côtés, on va d’abord rester là où on a pied, appréhender le milieu, apprendre à flotter et se retourner dans l’eau pour faire la planche, une position à la fois de repos et de sécurité. Celle-ci maîtrisée, on se sent souvent déjà bien plus rassurée.

4-Apprendre les gestes

Une fois en confiance, on débute les mouvements de propulsion (avec planche ou frite pour flotter et décomposer si nécessaire bras et jambes). Aujourd’hui, on débute plutôt avec le crawl et le dos crawlé, dans un souci d’équilibre et de propulsion efficace. La brasse (plus compliquée car plus technique) peut être proposée simultanément. On va donc devoir apprendre à respirer : souffler dans l’eau, inspirer à l’air libre. Ce n’est qu’ensuite que l’on coordonnera mouvements et respiration.

5-Etre patiente !

Selon vos bases, appréhensions et progrès, il faudra plus ou moins de séances pour savoir bien nager. Persévérez, car dès que l’anxiété est levée, tout semble plus facile et agréable. Une fois les leçons prises, on conserve ses acquis et on progresse, en nageant chaque jour pendant ses vacances, et en allant à la piscine aussi souvent que possible le reste de l’année

Les bonnes raisons pour se mettre à la natation

  • Entretenir son coeur et son corps

La natation est le parfait sport d’endurance : rythme modéré, travail musculaire du corps entier, mais aussi excellent entraînement du cœur qui devient plus performant et du système respiratoire, dont les capacités s’améliorent.

  • Se dessiner une silhouette de sirène

Pratiquée régulièrement, la natation muscle et amincit : épaules et dos plus musclés, bras affinés et dessinés, jambes plus galbées… Et comme l’eau « porte », on se sent à l’aise même avec quelques kilos superflus, sans solliciter de manière excessive ses articulations (au contraire d’un sport terrestre).

  • Se détendre

Quand on se sent à l’aise dans l’eau, nager apporte une réelle détente physique, d’autant que l’eau exerce un effet massant agréable. On en sort calme, le corps et l’esprit relaxés.

  • Améliorer sa circulation sanguine

Tendance aux jambes lourdes ? La natation est le sport idéal, en faisant travailler les jambes et en améliorant le retour veineux. Allongée sur la plage ou au bord d’une piscine, le trio immobilisme + chaleur + soleil est nocif et favorise la dilatation veineuse, ce qui majore le problème. Nager est alors d’autant plus bénéfique.

  • Gagner en confiance

Quand on ne sait pas ou plus nager, difficile de surveiller ses enfants à la plage ou la piscine (encore moins se baigner avec eux, d’autant qu’on leur transmet souvent sa peur), ni d’accepter une balade en bateau, une initiation au kayak, à la voile ou au paddle : on est souvent bloquée par la peur de tomber et de se noyer. Autant de distractions dont on se prive. Savoir nager, même sans être une championne, permet de se sentir en sécurité et retrouver confiance et assurance.

Une peur panique de l’eau ?

Avoir assisté à une noyade, vécu une grosse frayeur, paniquer à l’idée d’entrer dans l’eau : ces traumatismes qui relèvent de la phobie peuvent être surmontés. Il existe des cours et stages ciblés pour sortir en douceur de « l’aquaphobie » : progressifs, en tout petit groupe, ils accompagnent chacun à son rythme, pour apprendre à se sentir à l’aise, mettre la tête sous l’eau, aller là où l’on n’a pas pied… et se réconcilier avec les plaisirs de l’eau. Se renseigner en piscine municipale.

Merci à Elsa Dabet, sauveteuse et coach sportif aquatique sur la Côte basque (Tonique-ondine. com)

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer