qop

Insomnie : quelles plantes choisir pour mieux dormir ?

25 Mar. 2021

En France, 4 personnes sur 10 se plaignent de troubles du sommeil. Et pendant cette crise sanitaire, on a vu apparaître de nouveaux mauvais dormeurs et une aggravation des anciens.

“La première catégorie, à la suite de cette situation inédite, a développé une insomnie avec un réveil trop précoce. En revanche, ceux dits « du soir » ont développé des insomnies d’endormissement. Tous ont eu davantage de réveils nocturnes plus ou moins prolongés. Tous ont eu des retentissements diurnes avec fatigue, somnolence, difficultés de concentration et de mémorisation, anxiété, paniques, voire dépression” souligne le Dr Patrick Lemoîne, psychiatre et docteur en neurosciences, spécialiste du sommeil.

Si la prise de somnifères a longtemps été le traitement de prédilection, leurs effets néfastes à moyen et long terme poussent de plus en plus d’insomniaques à chercher un traitement alternatif.

“Il y a 20 ans, mes patients entraient dans mon cabinet en disant “Docteur, donnez-moi quelque chose pour dormir”. Aujourd’hui, leur demande est plutôt “je ne veux rien prendre pour dormir” explique le Dr François Duforez, médecin du sport et du sommeil, attaché au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu à Paris.

Sommeil : quel rôle peuvent jouer les plantes ?

Pour nombre de ces insomniaques, l’origine des troubles du sommeil est une “hyperactivité des systèmes d’éveil”. En clair, le stress et l’anxiété ressentis pendant la journée provoquent une suractivation des systèmes d’éveil, empêchant de trouver facilement le sommeil. “L’endormissement et la qualité du sommeil se préparent le jour. Par leurs propriétés anxiolytiques et sédatives, certaines plantes vont aider à corriger ces troubles” insiste le Dr Marc Beck, médecin généraliste spécialisé en phytothérapie et micronutrition.

“En se penchant sur la traduction physique du stress ou de l’anxiété (certains vont souffrir de palpitations, d’autres de colite ou de reflux), on va individualiser le conseil et proposer la meilleure plante ou les meilleures associations pour induire le sommeil”.

5 astuces supplémentaires pour les “insomniaques du soir”

  • Une chambre chauffée entre 16 et 20° maximum car une diminution de la température du corps est nécessaire pour trouver le sommeil. Volets de la chambre fermés pour permettre l’obscurité indispensable à la sécrétion de mélatonine.
  • Maintenir des horaires de dîner et de coucher assez précoces.
  • Au dîner, éviter les viandes rouges riches en tyrosine (précurseur de la dopamine, qui fonctionne comme un starter de l’organisme) et préférer les poissons plus riches en tryptophane (précurseur de la sérotonine, qui a une actions sur le sommeil).
  • Ecouter les signaux du sommeil (baillements, paupières lourdes) afin de ne pas rater le train du sommeil.
  • Ne pas faire de sport ou une activité trop tardive le soir. Eviter les bains et les douches chaudes avant de se coucher.

A lire aussi :

  • Infographie : les besoins en sommeil selon l’âge
  • Infographie : ce que le manque de sommeil fait à votre corps
  • 5 astuces insolites pour trouver le sommeil
  • 12 conseils pour bien dormir
  • 4 semaines pour enfin chasser la fatigue
Le tilleul © Getty Images
La valériane © Getty Images
L’eschscholzia (ou pavot de Californie) © Getty Images
La mélisse © Getty Images
La passiflore © Getty Images
L’aubépine © Getty Images
Le houblon © Getty Images
La lavande © Getty Images
La camomille © Getty Images
La rhodiola © Getty Images
Le griffonia © Getty Images
Et la mélatonine ? © Getty Images

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique