Promo !

Rupture de stock

1 complément à boire par jour

Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau

Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief

Prévient la formation de rides profondes

En savoir plus →

Promo !

Pack 3 boîtes promo

89,90€ au lieu de 119,70€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

3 boîtes de 30 sticks à 89,90€ au lieu de 119,70, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Promo !

Pack 6 boîtes promo

160,00€ au lieu de 239,40€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

6 boîtes de 30 sticks à 160,00€ au lieu de 239,40, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Notre collagène n’est provisoirement plus disponibleRupture de stock suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes  (Aucun paiement ne vous sera demandé)

Insolite : nos carnets de vaccinations injectés sous la peau, bientôt une réalité ?

27 Déc. 2019

Savoir en quelques secondes si quelqu’un est vacciné grâce à un smartphone ? Ce sera peut-être bientôt possible grâce à des chercheurs du MIT, qui ont mis au point des nanoparticules injectables sous la peau, selon une parution du Science Translational Medicine.

L’idée est de dématérialiser le carnet de vaccination, qui se trouverait désormais dans ces nanoparticules sous la peau du patient. Un smartphone pourrait lire les informations très rapidement. Une méthode qui s’avèrerait particulièrement utile pour les pays en voie de développement où les carnets de vaccinations ne sont pas toujours tenus correctement à jour, ou égarés.

Des aiguilles solubles

La technique mise au point par le MIT fonctionne grâce à des nanocristaux en cuivre baptisés « boîtes quantiques » enrobés par des microparticules. Le tout fait seulement 16 micromètres et est injecté par un patch d’aiguilles, elles aussi, microscopiques.

Ces aiguilles sont solubles, car leur composition est à base de sucre, de polymère et de colorant. Une fois que les boîtes quantiques sont sous la peau, les microaiguilles mettent deux minutes seulement à se dissoudre. Elles laissent juste des petits points uniquement repérables avec une lumière infrarouge.

La technique a été testée sur des rats et a fait ses preuves. Les points ne disparaissent pas sur 5 années d’exposition à divers facteurs. Dans les boîtes quantiques, le carnet de vaccination reste lui aussi intact. Avant d’être appliquée aux humains, la technique va faire l’objet d’autres tests de sécurité.

Lire aussi :

L’ANSM confirme la sécurité des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons

Vaccins obligatoires : une mesure efficace

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer