qop

Gingembre + ginseng : le duo antifatigue de l’hiver

23 Déc. 2020

Les plantes stimulantes et tonifiantes ont le pouvoir de combattre la fatigue physique et intellectuelle mais aussi de booster les défenses immunitaires. C’est le cas du gingembre et du ginseng, de véritables racines d’énergie.

Le gingembre en cas de baisse de tonus

C’est l’une des plantes médicinales les plus utilisées en médecine ayurvédique indienne, d’autant qu’elle convient à tous les “doshas” (tempéraments énergétiques). Souvent utilisé comme épice (une des premières à être importée le long du bassin méditerranéen), le gingembre était réputé au Moyen Âge pour ses effets aphrodisiaques, qui expliquaient son succès… et son prix !

  • Le gingembre est particulièrement efficace en cas de baisse de tonus. En effet, il stimule et fortifie l’organisme et c’est ce qui fait principalement sa réputation.
  • Anti-inflammatoire et antiviral, il soulage la fièvre et lutte contre les états grippaux et les allergies.
  • Il soulage également les douleurs liées aux migraines, aux règles et aux différents troubles gastriques.
  • Il stimule l’appétit et prévient les vomissements lors d’une grossesse (ou du mal des transports).
  • Enfin, il possède une quarantaine d’antioxydants. On y trouve la présence d’huile essentielle, d’amidon, de nombreuses vitamines (B1, B2, B3, C) et minéraux (manganèse, phosphore, magnésium, calcium, sodium, fer) qui ont pour effet de dynamiser l’organisme.

Les précautions d’emploi

On déconseille la consommation de gingembre avant une opération à cause de ses propriétés anticoagulantes. Il n’est pas expressément contre-indiqué aux femmes enceintes, mais il leur est recommandé de ne pas le consommer sur une trop longue période. Les seules contre-indications du gingembre concernent certains médicaments avec lesquels il peut interagir à cause de ses propriétés anticoagulantes. Il faut donc prendre un avis médical, surtout en cas de problèmes de calculs biliaires, de cœur, de diabète ou de maladies ayant un rapport avec le sang.

Le ginseng en cas d’épuisement physique et mental

En général, on utilise les racines de ginseng âgées de plus de 4 ans en phytothérapie. Le ginseng fait partie des plantes dites “adaptogènes”, c’est-à-dire qu’il aide l’organisme à répondre aux agressions et aux déséquilibres dont il est l’objet, qu’ils soient internes (infections) ou externes (stress).

On dit souvent qu’il fait partie des plantes dites “G toniques”, comme le gingembre, le guarana, la gentiane, connus pour booster notre forme.

  • Les racines de ginseng contiennent des saponines triterpéniques, des ginsénosides, dont il existe au moins une douzaine de variétés. Les effets complexes de ces substances (qui semblent varier selon l’état de celui qui les prend) agissent contre le stress, mais également comme tonique en cas de fatigue physique et/ou intellectuelle et pour aider lesconvalescents à retrouver la forme.
  • Des essais in vitro sur des cultures de cellules et chez l’animal ont montré que le ginseng stimulait certaines cellules de l’immunité (lymphocytes) et les incitait à produire des interférons, autrement dit des substances capables de neutraliser certains virus.
  • De plus, il semble capable d’augmenter le taux de cortisol dans le sang (l’hormone qui nous permet de réagir au stress) et d’inhiber l’action de la prolactine (une hormone qui diminue le désir sexuel chez l’homme). À ce jour, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît comme “cliniquement établi” l’usage du ginseng pour améliorer les capacités physiques et mentales lors de fatigue, épuisement, troubles de concentration et chez les personnes convalescentes.

Les précautions d’emploi

Les personnes atteintes de diabète, d’hypertension artérielle ou de maladies cardiaques doivent s’abstenir de prendre tout produit contenant du ginseng sans avis médical. De plus, les personnes qui souffrent d’insomnie, de troubles nerveux ou d’obésité doivent utiliser le ginseng avec prudence. L’usage de cette plante est déconseillé par l’OMS chez les femmes enceintes, allaitantes, chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans.

A lire aussi :

  • Anti-fatigue : le vrai du faux de ce qui nous épuise
  • Anti-déprime, anti-fatigue : 9 aliments riches en magnésium
  • Fatigue : 5 super aliments pour booster votre énergie au naturel
La tisane anti fatigue générale © Getty Images
Tisane réveille-matin © Getty Images
Infusion remue-méninges © Getty Images

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique