Fibromyalgie : 5 symptômes qui doivent faire penser à la maladie

22 Déc. 2019

Avez-vous déjà entendu parler de la fibromyalgie ? Selon la Haute Autorité de Santé, entre 1,4 % et 2,2 % des Français seraient concernés par cette pathologie – et 80 % des malades environ seraient des femmes âgées de 30 à 55 ans.

La fibromyalgie est une maladie rhumatismale reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1992. Elle se caractérise par des douleurs persistantes, chroniques et multiples et a des répercussions lourdes sur la vie professionnelle, sociale et familiale des patients.

Problème : notamment à cause de ses symptômes très variables et d’une méconnaissance de la maladie, la fibromyalgie est une pathologie difficile à diagnostiquer. Souvent confondue avec un trouble psychologique (dépression, anxiété ou encore troubles de la personnalité), la fibromyalgie peut être au cœur d’une errance thérapeutique longue de 2 à 15 ans… et plus.

Fibromyalgie : quels sont les symptômes qui caractérisent la maladie ?

Le diagnostic de la fibromyalgie se base, à l’heure actuelle, sur une observation clinique : cela signifie que la maladie ne peut pas être diagnostiquée à l’aide d’une prise de sang ou d’un examen IRM.

Les critères retenus par la Haute Autorité de Santé (HAS) sont ceux qui ont été proposés en 1990 par l’American College of Rheumatology. Parmi ces symptômes, on peut citer :

  • Des douleurs depuis au moins 3 mois,
  • Des douleurs qui sont diffuses et « migratrices » : elles sont pas toujours localisées aux mêmes endroits, bien que les régions les plus sensibles soient proches de la colonne vertébrale – nuque, hanches, omoplates…,
  • Des douleurs qui sont aggravées par l’effort, le froid, l’humidité, les émotions fortes (colère, angoisse…), le maintien d’une activité physique (jardinage, par exemple) et le manque de sommeil. Elles sont toutefois calmées par la chaleur (bain chaud, par exemple) et/ou par le repos nocturne,
  • Une fatigue qui est souvent très importante le matin et/ou ressentie au moindre effort,
  • Des troubles du sommeil : difficultés d’endormissement, réveils nocturnes…

D’autres symptômes sont également reconnus par l’Assurance Maladie : troubles digestifs (maux de ventre, ballonnements…), des troubles neurologiques (migraines, vertiges…), des troubles visuels (vision floue), des problèmes de mémoire, une intolérance au froid ou au chaud…

Que faire ? Si vous vous reconnaissez dans cette liste de symptômes, prenez rendez-vous après de votre médecin généraliste.

Sinon, le médecin rhumatologue est (en théorie) spécialiste de la fibromyalgie mais les délais sont plus longs. Idem pour le médecin neurologue qui est également habilité à poser le diagnostic. Sur le site du Ministère de la Santé, on trouve également un annuaire des structures spécialisées dans la douleur chronique (SDC).

Sources :

Assurance Maladie

Haute Autorité de Santé (HAS)

À lire aussi :

Fibromyalgie : le Tai-Chi pour lutter contre la douleur

Fibromyalgie : 3 exercices respiratoires qui ont fait leurs preuves

Fibromyalgie : le coup de pouce des huiles essentielles

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer