qop

Fatigue : une semaine pour avoir la forme avant les fêtes

18 Déc. 2020

Chaque hiver, c’est la même chose: il finit par arriver un moment où on se sent “à plat”. Les réveils sont difficiles, nos vêtements semblent avoir rétréci, la digestion se fait péniblement, sans parler de notre teint gris, de nos yeux gonflés et de nos cheveux ternes… Vous voyez? Il faut reconnaître que le manque de lumière nous incite naturellement à nous mettre au ralenti, et que la baisse des températures nous pousse spontanément vers des aliments réconfortants, de préférence gras et sucrés.

On démarre la journée en marchant © Getty Images
Un petit déjeuner riche en protéines © Getty Images
La part belle aux crudités pour le déjeuner © Getty Images
La petite note sucrée du goûter © Getty Images
Un dîner riche en minéraux © Getty Images

Une semaine “en pause”

La solution: une semaine de “pause”, pour éliminer les toxines accumulées dans tout l’organisme (vaisseaux sanguins, articulations, organes, tissus) et lui redonner les moyens de fonctionner au top de ses performances.

Attention, il n’est pas question ici de faire une cure “100% soupes”. “Après les fêtes, lorsqu’on aura enchaîné des repas vraiment trop riches, il sera tout à fait bénéfique de se mettre aux potages pendant une journée”, explique Corinne Leblay-Ducaud, diététicienne nutritionniste. “Mais en période de fatigue, des menus sans protéines vont affaiblir l’organisme et  l’inciter à compenser plus tard avec des aliments caloriques.

Pour pouvoir de nouveau se réveiller en pleine forme, arrêter de broyer du noir, retrouver un teint clair et perdre facilement quelques kilos, mieux vaut privilégier des menus légers mais complets, à base de légumes, de volailles (comme le blanc de poulet par exemple) et de poissons, et pauvres en sel pour faciliter l’élimination”.

On mise sur les minéraux et les vitamines

Un bon programme détox doit toujours associer deux volets :

  • Le drainage des toxines par une stimulation des organes “émonctoires” (peau, reins, foie, poumons, estomac, vessie, vésicule biliaire, pancréas et côlon). Pour stimuler le transit, posez la main droite à plat légèrement au-dessus du nombril, sur le côté droit du ventre, la main gauche, de façon symétrique. Faites glisser votre main droite en diagonale vers le côté gauche et, dans le même temps, faites glisser la main gauche horizontalement vers la droite. Répétez en inversant le mouvement des mains.
  • Un apport en minéraux et en vitamines, afin de “nourrir” l’organisme en profondeur et de lui redonner les moyens nécessaires pour fonctionner au top de ses capacités. Un volet qu’on a souvent
  • Lire la suite sur Topsante.com

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique