Promo !

Rupture de stock

1 complément à boire par jour

Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau

Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief

Prévient la formation de rides profondes

En savoir plus →

Promo !

Pack 3 boîtes promo

89,90€ au lieu de 119,70€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

3 boîtes de 30 sticks à 89,90€ au lieu de 119,70, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Promo !

Pack 6 boîtes promo

160,00€ au lieu de 239,40€

Rupture de stock

Offre promo limitée:

6 boîtes de 30 sticks à 160,00€ au lieu de 239,40, + livraison gratuite*

En savoir plus →

Notre collagène n’est provisoirement plus disponibleRupture de stock suite à un nombre important de commandes, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Vous pouvez prè-réserver vos boîtes  (Aucun paiement ne vous sera demandé)

Entre 2016 et 2019, la rougeole a fait deux fois plus de morts

17 Nov. 2020

Cela faisait 23 ans que la rougeole n’avait pas été aussi présente dans le monde. En 2019, 869 770 cas ont été recensés. Le nombre de morts a lui aussi grimpé de façon exponentielle, entre 2016 et 2019, il a quasiment été multiplié par deux. L’année dernière, 207 500 personnes en ont péri informe l’OMS.

« Nous savons comment prévenir les flambées épidémiques de rougeole et les décès qui en résultent« , a déclaré le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. Cela dit, le vaccin à disposition pour prévenir la rougeole n’est pas suffisament administré aux enfants. Conséquence ? Des flambées épidémiques.

Taux de vaccination trop bas

Pour les prévenir, il faut que les deux doses de vaccins soient administrées au bon moment et atteignent un niveau national et infranational minimum de 95%. Or, depuis plus de dix ans, ce taux stagne entre 84% et 85% pour la première dose. Et seulement 71% pour la seconde dose.

La crise de la rougeole existait déjà avant la crise sanitaire mondiale du coronavirus et continue de sévir… Alors que le monde entier est concentré sur la recherche d’un remède contre le Covid-19, la vaccination contre la rougeole doit continuer pour éviter de nouvelles flambées épidémiques. Pour tenter de maintenir la lutte contre cette maladie mortelle (ainsi que contre la polio), l’OMS et l’UNICEF ont lancé un appel d’urgence le 6 novembre dernier.

Le Docteur Robert Linkins, Président de l’équipe de gestion de l’Initiative contre la rougeole et la rubéole et Chef de la Division du contrôle accéléré des maladies aux CDC a rappelé : « Le virus de la rougeole trouve facilement les enfants, les adolescents et les adultes non immunisés car il est très contagieux« .

Rappelons qu’en France, où l’on dénombre chaque année des décès, le vaccin contre la rougeole est désormais obligatoire pour les nouveau-nés depuis le 1er janvier 2018 et que la vaccination est fortement conseillée pour les adultes nés après 1980. Il est la seule protection contre la rougeole.

Lire aussi :

  • Vaccins obligatoires pour les nourrissons : le bilan de la première année
  • Retard de vaccination : comment se fait le rattrapage ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer