Endométriose : des médecins réclament un plan de santé national

24 Août. 2020

Publiée ce 23 août dans le Parisien, une tribune signée de l’association EndoFrance et d’une soixantaine de médecins demande un « plan de santé national pour lutter contre l’endométriose« .

Un parcours du combattant jusqu’au diagnostic

Fin juillet dernier, le ministre des Solidarités et de la Santé annonçait l’inscription prochaine de l’endométriose parmi les maladies donnant accès à l’ALD. Il s’agit de la reconnaissance d’une affection longue durée, au « traitement long et à la thérapie coûteuse« , souligne la tribune. Si cette information pourrait paraître un grand pas en avant, les médecins et EndoFrance mettent en garde : le statut ALD comporte un problème majeur, il n’est actif que lorsque le diagnostic est posé.

Or, comme la tribune le rappelle, le parcours de soins manque terriblement de coordination dans la gestion de cette maladie. « Des enquêtes, menées de 2018 à 2020 par EndoFrance et ses partenaires, le confirment : il se passe sept ans entre le premier symptôme et le diagnostic. » Donc, jusque-là, le parcours du combattant resterait le même. D’autant que dans de nombreux cas, l’endométriose est invalidante pour les patientes, avant même d’être reconnue.

Formons les médecins en continu face à l’endométriose

Pour faire avancer cette proposition du gouvernement, les médecins réclament un « plan de santé national dédié et concret, construit autour de trois axes liés ». En premier point, une « formation initiale et continue de l’ensemble des médecins » avec pour objectif de réduire urgemment l’errance médicale en attendant le diagnostic. En particulier : « les généralistes, gynécologues de ville, radiologues, urgentistes, sages-femmes, infirmiers scolaires et pharmaciens« , en première ligne.

Ensuite, les médecins insistent sur la nécessité de coordonner un réseau pour une meilleure prise en charge des patientes à travers la « labellisation de centres d’expertises dédiés à la prise en charge de l’endométriose dans chaque région« . Enfin, le troisième point repose sur la question du financement de la recherche de cette pathologie : « comprendre cette maladie, par la recherche clinique et fondamentale, est urgent pour harmoniser les pratiques médicales et envisager des solutions de diagnostic et de traitements« .

Lire aussi :

  • Endométriose : un diagnostic encore trop tardif
  • Témoignages : elles ont gagné leur combat contre l’endométriose

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer