qop-collagene

DIRECT Covid-19, les chiffres en France ce 19 avril : les entrées en réanimation en hausse

19 Avr. 2021

SOMMAIRE :

  • Covid-19 : les infos du jour en direct
  • Covid-19, les chiffres en France :cas, décès, courbes
  • Covid-19 : les mesures sanitaires, les déplacements autorisés
  • Coronavirus dans le monde : le bilan

Covid-19 : les infos du jour en direct

Le direct ce lundi 19 avril :

  • Chiffres Covid-19 : selon le dernier bilan de Santé Publique France ce lundi, 31 214 (en hausse, 30 789 hier) personnes sont actuellement hospitalisées, dont 5 970 en soins critiques (en hausse, 5 893 hier).
  • Renfort du droit de visite à l’hôpital : en raison de la crise sanitaire, des milliers de Français se retrouvent dans l’incapacité d’accompagner un parent dans ses derniers jours. Afin d’y remédier, la droite sénatoriale doit déposer cette semaine une proposition de loi “tendant à créer un droit de visite pour les malades, les personnes âgées et handicapées qui séjournent en établissement”. Le président du groupe (LR) au Sénat, Bruno Retailleau, qui va présenter la proposition de loi, dénonce un manquement au devoir d’humanité. 
  • Vers un “pass sanitaire” ? Dans une interview sur la chaîne américaine CBS News, Emmanuel Macron évoque un pass sanitaire européen. “Nous sommes en train de créer un certificat européen pour faciliter les voyages, après la levée des restrictions, entre les différents pays européens avec des tests et la vaccination.” Thierry Breton, invité dimanche de “BFM Politique” en a détaillé le calendrier et le contenu. “On travaille avec les Etats membres et on va pouvoir commencer les premiers tests de fonctionnement début juin pour une mise en œuvre, on l’espère, mi-juin, fin juin au plus tard”, a-t-il indiqué. Il serait lancé sur la base du volontariat, et contiendrait “trois éléments principaux” : si vous êtes vacciné ou pas, si vous êtes immunisé ou pas, et l’état de votre situation par rapport à un test. Ce lundi, le gouvernement a indiqué via un communiqué que l’appli TousAntiCovid pourra bientôt enregistrer un résultat de test, puis dans un second temps, le statut vaccinal.
  • Combien de Français sont vaccinés ? Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 12 556 263 personnes ont reçu au moins une injection (soit 18,7 % de la population totale et 23,9 % de la population majeure) et 4 540 008 personnes ont reçu deux injections (soit 6,8 % de la population totale et 8,6 % de la population majeure, informe ce dimanche soir le ministère de la Santé. L’objectif fixé par le gouvernement d’atteindre les 10 millions de primo-injections à la mi-avril a été atteint ce jeudi 8 avril 2021. Par ailleurs, au 13 avril, 65% des plus de 75 ans étaient vaccinés, et 46% des plus de 70 ans (hors Ehpad et USLD) avaient reçu leur première dose, a précisé le ministère de la Santé.
  • Vaccin AstraZeneka et thromboses : le dernier bulletin de l’Agence du médicament, on constate que des thromboses ont été observées chez des personnes plus âgées, avec des localisations différentes, en l’occurrence digestives. 9 nouveaux cas de thromboses de localisation atypique et 2 cas de coagulations intravasculaires disséminées (CIVD) isolées ont été analysés entre le 2 et le 8 avril, portant le total à 23 cas depuis le début de la vaccination, dont 8 décès, indique l’ANSM. “Les 9 nouveaux cas concernent des personnes qui présentent un profil différent de celui des précédentes périodes. Il s’agit de 4 femmes et 5 hommes, plus âgés (âge moyen de 62 ans) qui ont présenté davantage de thromboses digestives”, précise l’ANSM. Si le bénéfice du vaccin reste largement supérieur au risque, les autorités sanitaires françaises ont alerté l’Agence européenne des médicaments.
  • La France va imposer une quarantaine de dix jours aux voyageurs en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud.
  • “Il y a une tendance à l’amélioration qui semble se dessiner mais je reste prudent”, a déclaré Olivier Véran ce vendredi, précisant toutefois que le niveau de circulation du virus restait encore “trop élevé dans le pays”. 
  • Angela Merkel a reçu vendredi une première dose du vaccin anti-Covid AstraZeneca, a annoncé le porte-parole du gouvernement allemand
  • Les indicateurs se stabilisent à un niveau élevé et la tension hospitalière est toujours forte, souligne Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire, publié ce vendredi. Sur la semaine du 5 au 11 avril, la circulation virale ralentit, “en particulier dans les départements où des mesures de restrictions renforcées avaient été mise en œuvre les 20 et 27 mars”. Néanmoins, “la tension hospitalière se poursuit sur l’ensemble du territoire métropolitain et la mortalité est toujours en hausse.” Les régions les plus touchées sur cette période étaient : l’Île-de-France, les Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur. “Dans ce contexte, l’adhésion aux mesures de prévention individuelles, le respect des mesures de freinage collectives ainsi que l’accélération de la vaccination restent des enjeux majeurs pour faire face au niveau de circulation encore très élevé du virus.”
  • Variants : les suspicions de variants anglais représentant 83% des PCR de criblage (contre 81% la semaine dernière), souligne également le bulletin épidémiologique de Santé Publique France ce vendredi, tandis que cette proportion est de 4% pour les variants sud-africains ou brésiliens (en légère baisse). Ces variants ont été détectés dans toutes les régions métropolitaines, avec des disparités départementales. 
  • Selon les données de l’étude Coviprev, la vaccination semble s’accompagner d’un relâchement des mesures barrières alors qu’il est important de les maintenir, pointe Santé Publique France.” Il reste essentiel que chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 s’isole immédiatement et réalise un test diagnostique dans les plus brefs délais.” 
  • Vaccination des enseignants : le porte parole du gouvernement Gabriel Attal explique ce vendredi sur Franceinfo que “ce sera dans les prochaines semaines (…) probablement autour de la mi-mai”. 
  • Les tests antigéniques seront systématiques à l’arrivée à Paris pour les voyageurs en provenance de Guyane.
  • Situation catastrophique au Brésil : dans un communiqué, Médecins sans Frontière dénonce une gestion chaotique de la crise du Covid-19 par les autorités brésiliennes, sans aucune “réponse coordonnée et centralisée”. “L’absence de volonté politique pour agir de manière adaptée face à cette pandémie est responsable de la mort de milliers de Brésiliens”, déplore l’ONG. Rappelons que les vols entre le Brésil et la France sont suspendus jusqu’au 19 avril minuit, en raison de l’émergence d’un variant local, appelé P1, plus contagieux.
  • “La troisième vague n’est pas derrière nous”, a indiqué ce mercredi Gabriel Attal, à l’issue du Conseil des ministres. “La situation semble toujours se dégrader en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est”, alors que des territoires comme la région Paca ou l’Aube enregistrent une “évolution favorable”, a précisé le porte-parole du gouvernement, soulignant toutefois qu’il est trop tôt pour savoir si les mesures mises en place le 20 mars sont efficaces sur toute le territoire.
  • Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca en raison de ses effets secondaires “rares” mais “graves”, ont annoncé les autorités sanitaires danoises. Malgré les avis de l’EMA et de l’OMS favorables à son usage, le Danemark est le premier pays à l’abandonner en Europe.
  • Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson indique ce mardi qu’il a “pris la décision de retarder le déploiement” de son vaccin unidose contre le Covid-19 en Europe. Les autorités sanitaires américaines avaient recommandé un peu plus tôt “une pause” dans l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson afin d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis.
  • Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer se place à l’isolement, étant cas contact d’un collaborateur testé positif au Covid-19. Il a été “testé négatif hier soir et n’a aucun symptôme”, précise le communiqué de presse.
  • L’OMS demande la suspension de la vente des mammifères sauvages vivants sur les marchés en raison des importants risques de transmissions à l’homme de nouvelles maladies infectieuses. “Les animaux, en particulier les animaux sauvages, sont la source de plus de 70% de toutes les maladies infectieuses émergentes chez les humains, et nombre d’entre elles sont causées par de nouveaux virus”, soulignent dans un communiqué commun l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé Animale et le Programme environnemental de l’ONU. 
  • La pandémie a atteint un “point critique” selon l’OMS. “La trajectoire de cette pandémie est en pleine expansion. Elle croît de manière exponentielle. Ce n’est pas la situation dans laquelle nous voulons nous trouver 16 mois après le début de la pandémie, alors que nous disposons de mesures de contrôle efficaces”, a déclaré Maria Van Kerkhove, la responsable technique à l’OMS de la lutte contre le Covid-19, en conférence de presse.
  • Les autotests Covid arrivent ce lundi en pharmacie : comment ça marche ? On vous explique.
  • Le délai entre les deux doses de Pfizer est décalé à 6 semaines : à compter du 14 avril, pour toutes les premières injections, le rappel se fera à quarante-deux jours au lieu de vingt-huit actuellement. “Ça va nous permettre de vacciner plus vite sans voir se réduire la protection, car l’âge moyen des personnes vaccinées baisse et le niveau d’immunité des moins de 70 ans est suffisant pour espacer les deux injections sans perte de chance”, justifie Olivier Véran. Toutefois, pour les personnes fragiles, le délai pourra rester de 28 jours sur avis médical. Par ailleurs, le gouvernement ajoute la possibilité, “quand cela se justifie”, d’utiliser les deux vaccins à ARN. “Par exemple, de recevoir une première dose de Pfizer-BioNTech et une seconde de Moderna. Ce ne sera pas la règle, mais ce ne sera pas un obstacle.”
  • Le vaccin Moderna en pharmacie en Moselle : à compter de la fin avril, débutera la distribution du vaccin Moderna aux pharmacies et aux médecins en Moselle, où le variant sud-africain est très présent, confirme Olivier Véran suite à une recommandation de la HAS. “Ce dispositif sera étendu en mai puis généralisé en juin”, précise le ministre au JDD.
  • Vaccin AstraZeneka chez les moins de 55 ans : la HAS recommande de faire la deuxième dose avec un vaccin à ARN.
  • Les orteils bleus, signe d’une forte immunité : d’après une récente étude américaine, les patients souffrant de Covid-19 persistant pourraient présenter des orteils bleutés/violacés.
  • Vaccin AstraZeneka et thromboses : Il existe “un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses”, a déclaré l’agence européenne du médicament (EMA) dans un communiqué, considérant toutefois que la balance bénéfices-risques reste “positive”. Aucun facteur de risque spécifique n’a toutefois été identifié, a déclaré la directrice de l’EMA, Emer Cooke. “Des facteurs de risque spécifiques tels que l’âge, le sexe ou les antécédents médicaux n’ont pas pu être confirmés car les événements rares sont observés à tous les âges”, a-t-elle expliqué.
  • Un tiers des patients Covid-19 souffre de séquelles psychiatriques : selon une étude britannique, 34% des patients remis du covid-19 développent un trouble neurologique ou psychiatrique dans les 6 mois suivant l’infection.
  • Pratiques sectaires et Covid : la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) va être “renforcée”, déclare sur France Info, la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa. “Vous avez de nouveaux gourous qui se servent de la pandémie pour prêcher des mesures soi-disant de bien-être, mais qui sont des mesures de sujétion psychologique, voire de captation d’argent ou de biens”, a-t-elle déploré.
  • Campagne Santé mentale “en parler, c’est déjà se soigner” : Santé Publique France lance ce mardi une campagne grand public pour inciter les Français à “parler” de leur état psychologique, durement affecté par la pandémie de Covid-19, et pour rappeler l’existence de lignes d’écoute. L’objectif est de mieux détecter les troubles dépressifs et anxieux avant qu’ils ne s’aggravent et/ou deviennent chroniques. La campagne, déclinée en trois spots, sera déployée en radio, télévision et sur Internet.

Et aussi :

  • Vous pouvez télécharger votre attestation Covid-19 sur l’application Tous Anti-Covid ou sur le site du gouvernement.
  • Arrêt de travail immédiat : comment fonctionne cette nouvelle mesure annoncée par Olivier Véran ? On vous explique.
  • Le nouveau protocole sanitaire en entreprise est publié : les paniers-repas sont à privilégier, et chacun doit manger seul dans un espace de 8m2.
  • Comment bénéficier d’un infirmier à domicile si l’on est infecté par le Covid-19 ? En savoir plus sur les infirmiers à domicile.
  • Des séances de psychothérapie peuvent être remboursées.
  • Alcoolisme : Dans un contexte anxiogène, mêlant craintes sanitaires et hausse de la précarité, la santé mentale des Français est durement affectée. Au premier rang des risques, l’augmentation de l’addiction à l’alcool. Stress, alcool à portée de main… contribuent à des rechutes. Les conseils de la psychiatre Fanny Jacq interrogée par Top Santé.
  • Covid-long : causes, symptômes, profils à risque… Ce que l’on sait un an après le début de l’épidémie
  • Le délai de l’IVG est allongé pendant le confinement.

Le Parlement a adopté la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin.

Covid-19, les chiffres en France : cas, décès, courbes

Le bilan en chiffres en France au lundi 19 avril :

  • 5 296 222 cas confirmés (6 693 nouveaux cas en 24h)-chiffre du 18/04
  • 101 209 décès (+449 en 24h à l’hôpital) 
  • 5 970 patients actuellement hospitalisés en réanimation au total (voir courbe ci-dessous)
  • Taux de positivité des tests : 9,7%
  • Plus de 12 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin
  • Nouvelles admissions en réanimation

  • Au total, en réanimation

<iframe title=”Nombre de patients Covid actuellement en réanimation” aria-label=”Interactive line chart” id=”datawrapper-chart-yZU7n” src=”https://datawrapper.dwcdn.net/yZU7n/157/” scrolling=”no” frameborder=”0″ style=”width: 0; min-width: 100% !important; border: none;” height=”400″></iframe><script type=”text/javascript”>!function(){“use strict”;window.addEventListener(“message”,(function(a){if(void 0!==a.data[“datawrapper-height”])for(var e in a.data[“datawrapper-height”]){var t=document.getElementById(“datawrapper-chart-“+e)||document.querySelector(“iframe[src*='”+e+”‘]”);t&&(t.style.height=a.data[“datawrapper-height”][e]+”px”)}}))}();
</script>

Covid-19 : les mesures sanitaires, les déplacements autorisés

À partir du samedi 3 avril et pour 4 semaines, les mesures de freinage déjà en vigueur dans 19 départements seront étendues à tout le territoire métropolitain.

Il s’agit des mesures suivantes :

➜ Couvre-feu à 19 heures partout en France métropolitaine

➜ Télétravail systématique

➜ Fermeture de certains commerces (voir la liste sur le site service-public.fr)

➜ Pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril sauf motif impérieux

➜ Pas de déplacement en journée au-delà de 10 kilomètres du domicile sauf motif impérieux

Partout en France, les rassemblements de 6 personnes sont interdits en extérieur. “Il faut limiter nos contacts sociaux et plus on se regroupe, surtout si on porte pas le masque et plus le virus trouvera de personnes à contaminer”, avait justifié Olivier Véran.

Les mesures décidées la semaine dernière pourraient montrer leurs effets “d’ici ce week-end ou en début de semaine prochaine”, s’avance Olivier Véran.

Concernant les déplacements : il est possible de se promener, s’aérer ou faire du sport sans limitation de durée, à 10 km avec un justificatif de domicile. Pour un déplacement à 30 km, l’attestation est en revanche obligatoire. Plus d’infos et attestations à télécharger sur le site du ministère de l’Intérieur.

Coronavirus dans le monde : le bilan

Les cas confirmés de Covid-19 augmentent dans le monde pour la quatrième semaine consécutive, avec environ 3,3 millions de nouveaux cas signalés au cours des sept derniers jours, a indiqué mercredi 24 mars, l’OMS. L’Europe et les Amériques continuent de représenter près de huit cas et décès sur dix.

Les infections ont augmenté de façon notable en Asie du Sud-Est, dans le Pacifique occidental, en Europe et en Méditerranée orientale.

L’OMS signale des « tendances inquiétantes » dans certains pays, notamment au Brésil, où le nombre le plus élevé de nouveaux cas a été signalé (508 010 nouveaux cas en une semaine, soit une augmentation de 3%).

Les États-Unis ont enregistré 374 369 nouveaux cas, soit une diminution de 19%, tandis que l’Inde a enregistré 240 082 nouveaux cas, soit une augmentation de 62%, la France a enregistré 204 840 nouveaux cas (soit une augmentation de 27%) et l’Italie a connu peu de changement, avec 154 493 nouveaux cas enregistrés.

Voir la carte en temps réel des cas dans le monde
© Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering

Rappel des gestes barrières qui limitent la propagation du virus :

  • se laver les mains toutes les heures, au savon
  • éternuer et tousser dans son coude,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et le jeter
  • éviter les poignées de main car “l’essentiel des contaminations se fait par les mains”
  • porter un masque
  • éviter les embrassades
  • garder une distance de 1 m (réunions, file d’attente…)
  • privilégier le télétravail
  • éviter tout déplacement, sauf urgence

Le numéro vert (0800 130 000) mis en place pour répondre aux questions est ouvert 24 h sur 24 h

En cas de signes d’infection respiratoire (toux, fièvre, difficultés respiratoires), si vous habitez dans une zone ou circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone ou circule le virus :

– contactez le SAMU Centre 15
– évitez tout contact avec votre entourage
– ne vous rendez pas chez votre médecin ou aux urgences

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) propose une carte interactive des pays où le virus a été détecté.

Pour toute question non-médicale, un numéro vert est mis en place : 0800 130 000 (appel gratuit avec service de soutien psychologique gratuit) 7j/7

Pour toute question médicale : contactez le 15.

Sources et informations officielles :

  • En France :Santé publique FranceetMinistère des Solidarités et de la Santé
  • Toutes les informations utiles sur:https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
  • A l’international :OMSetECDC
  • Ministère des affaires étrangères : diplomatie.gouv.fr
  • Organisation mondiale de la Santé (OMS) : Maladie à coronavirus (COVID-19)

À lire aussi :

  • Coronavirus ou pas ? Le questionnaire en ligne
  • Coronavirus : comment se soigner à la maison ?
  • Comment faire ses courses sans risques ?
  • A la maison, que faut-il laver et avec quoi ?
  • Peut-on attraper deux fois le coronavirus ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This