qop

Crèmes solaires, dentifrices : attention aux cosmétiques “maison” !

1 Fév. 2021

Cette année encore, le DIY (pour “do it yourself“) a le vent en poupe : sur les réseaux sociaux, les vidéos pour apprendre comment faire du liquide vaisselle, de la lessive, du shampooing, des colorations capillaires… sont très nombreuses. Leur argument numéro 1 ? Ce serait plus sain que les produits trouvés dans le commerce car “on sait ce qu’on met dedans“.

Oui mais voilà : “fait maison” ne signifie pas “efficace” et encore moins “sans danger pour la santé” ! Interrogés par nos confrères de Ouest France, des chercheurs de la faculté de Nantes et de la faculté de Clermont-Ferrand souhaitent alerter les autorités sanitaires vis-à-vis de ces produits DIY.

La crème solaire “maison”, à éviter absolument. Première cible des chercheurs français : les crèmes solaires “fait maison” qui sont à fuir pour (au moins) 3 raisons – “Pas de possibilité de contrôler la qualité des matières premières, doses très imprécises (cuillerées à café ou à soupe) pour les différents ingrédients, aucune vérification scientifique du produit fini” liste le Pr. Laurence Coiffard, professeure de pharmacie à la faculté de Nantes.

Crèmes solaires et dentifrices : mieux vaut les acheter au supermarché…

Les crèmes solaires, on les utilise pour protéger notre peau et prévenir, entre autres, les cancers. Elles doivent donc, pour être efficaces, contenir certains ingrédients, dans certaines quantités très précises” ajoute la spécialiste.

Le dentifrice DIY, inefficace et parfois dangereux. En ce qui concerne le dentifrice, mieux vaut (pour l’instant) faire confiance aux marques : en effet, dans les dentifrices DIY, “il n’y a jamais de fluor, indispensable dans la protection contre les caries. Il n’y a pas non plus de tensioactif qui génère de la mousse pendant le brossage, ce qui aide à mouiller la surface des dents, à disperser le produit dans la bouche et à détacher les débris et la plaque dentaire“.

Sans compter que les dentifrices “naturels” qu’on fabrique soi-même peuvent s’avérer… dangereux. “On peut y retrouver du charbon qui peut contenir des métaux lourds à forte concentration !, explique le Pr. Coiffard. La poudre de curcuma (…) peut contenir des quantités non négligeables de plomb, particulièrement si elle est importée d’Inde ou du Bangladesh. Le jus de citron n’est pas non plus indiqué dans la mesure où son acidité est source d’érosion dentaire.” En résumé, si le DIY peut être intéressant en cuisine, pour la santé, ce n’est pas encore l’idéal…

À lire aussi :

  • Du chanvre dans mes produits de beauté !
  • Nos cosmétiques contiennent des produits toxiques, alerte 60 millions de consommateurs
  • Slow-cosmétique : 7 recettes beauté au marc de café

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique