Covid-19 : une « épidémie » de lombalgie due au télétravail

14 Oct. 2020

Lors du confinement mis en place pour lutter contre l’extension de l’épidémie de Covid-19, l’organisation professionnelle de la plupart des Français a fortement été modifiée, avec notamment des interruptions de travail et un déploiement massif du télétravail. Quelques semaines plus tard, entre le 8 juin et le 8 juillet, les chercheurs de Santé publique France ont donc cherché à savoir si le télétravail avait eu des répercussions sur l santé des télétravailleurs, et plus particulièrement sur la lombalgie.

Trois vagues de 2000 personnes (soit 6000 personnes au total) en activité ont été interrogées rétrospectivement sur leur situation de travail pendant le confinement et leurs symptômes du bas du dos (courbatures, douleurs, gêne), avant et à l’issue du confinement. Elles ont été interrogées sur :

  • Leur situation professionnelle avant et pendant le confinement du 17 mars au 10 mai 2020.
  • La présence d’une lombalgie avant et en sortie de confinement (pour les personnes indemnes en début de période), ce qui a permis d’approcher une mesure d’incidence de la lombalgie.
  • En cas de lombalgie préexistante, sur l’évolution de celle-ci à l’issue du confinement.

10% ont souffert de lombalgie pour la première fois en télétravail

À la mise en œuvre des mesures de confinement, environ un tiers (34,3%) des personnes en activité souffraient déjà de lombalgie. Parmi les travailleurs qui ne souffraient pas de lombalgie avant le confinement, 10,4% en avaient développé une à l’issue du confinement. Cette proportion variant selon la situation de travail : environ 6% chez les personnes qui avaient poursuivi le télétravail comme d’habitude ou chez celles qui avaient continué à travailler à l’extérieur du domicile au même rythme que d’habitude ou avec un rythme moins soutenu, et 16% chez les personnes qui avaient commencé le télétravail à cause du confinement et chez celles qui avaient continué à travailler à l’extérieur du domicile, mais avec un rythme plus soutenu.

« L’incidence de la lombalgie était environ deux fois et demie plus importante chez les travailleurs qui avaient été nouvellement placés en télétravail ou qui avaient poursuivi leur travail à l’extérieur du domicile, mais à un rythme plus soutenu que d’habitude » souligne Emilie Chazelle, de Santé publique France.

Cette enquête a été publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Les conseils de la sophrologue pour éviter le mal de dos

Carole Serrat est coach de vie, sophrologue à l’hôpital Bichat, à la maternité des Lilas et à la clinique de La Muette (Paris). Dans ce diaporama, elle livre ses conseils pour adopter la bonne posture au bureau lorsqu’on est assis devant son ordinateur toute la journée. En effet, cela génère sur le long terme des douleurs dans la nuque et dans le dos. Le stress favorisant encore davantage ces contractures.

Pour prévenir ces douleurs et éviter lombalgies, tendinites du poignet et troubles musculo-squelettiques, il est indispensable de s’écouter et d’organiser avec soin son poste de travail. Cela implique d’installer un siège ergonomique confortable et réglable selon votre taille, d’adopter la bonne posture, de bien positionner l’ordinateur et le bureau. Pour prévenir le mal de dos engendré par une position assise prolongée, il est également important de lutter quotidiennement contre le stress, de bouger régulièrement et de faire quelques exercices de sophrologie et de relaxation.

A lire aussi :

  • Mal au dos : les sports qui soulagent
  • Mal de dos : les 10 causes les plus fréquentes
  • Mal de dos : on se fait manipuler ou pas ?
  • Les conseils du chiro pour bien dormir sans avoir mal au dos
  • Mal de dos : quand faut-il opérer ?
Un écran à la bonne hauteur © Getty Images/iStockphoto
1 bras vous sépare de votre écran © Getty Images/iStockphoto
Le bas du dos calé © Getty Images/iStockphoto
Les pieds à plat © Getty Images
Faire des pauses régulièrement © Getty Images/iStockphoto
Soulager les lombaires © Getty Images/iStockphoto
Assouplir les phalanges © Getty Images/iStockphoto
Protéger les poignets © Getty Images/iStockphoto
Respirer par le ventre © Getty Images/iStockphoto
S’étirer le dos © Getty Images/iStockphoto
S’auto-masser le cuir chevelu © Getty Images/iStockphoto
Sourire, rire ! © Getty Images/iStockphoto

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Promo !

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

39,90€ → 34,90€

Boîte de 30 sticks. Actuellement nous livrons tous nos clients en France uniquement.

Défiez le vieillissement, le collagène est une protéine naturelle de votre corps jusqu'à l'âge de 25 ans, après cet âge votre corps n'en fabrique plus assez d’où le début du vieillissement, redonnez de la jeunesse à vos cellules avec notre complément alimentaire naturel. Plus performant qu'une crème, qop agit de l'intérieur.

Premiers résultats visibles au bout de 30 jours, nette amélioration visible au bout de 90 jours de soins, étude clinique.

  • 1 complément à boire par jour
  • Améliore l’hydratation et la souplesse de la peau
  • Améliore la douceur de la peau en réduisant le nombre de sillons en micro-relief
  • Prévient la formation de rides profondes

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

  • {qop super rencontre avec Victoria SILVSTEDT, ambassadrice de l’association les Anges Gardiens de Monaco.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer