qop

Covid-19 : les 3 points communs de ceux qui transmettent le virus

16 Fév. 2021

Persuadés que le covid-19 suit le modèle d’autres épidémies de maladies infectieuses, où environ  18% des personnes infectées sont responsables de 80% de la transmission de la maladie, les chercheurs de l’Université de Harvard (Etats-Unis) ont évalué les particules aérosol expirées par 194 volontaires. Cette analyse leur a permis de les diviser en différents  groupes, allant de “super épandeurs” (au moins 159  particules de virus par litre d’air) à “faibles épandeurs”.

Si les chercheurs n’ont trouvé aucune corrélation avec le sexe (hommes et femmes transmettent le virus de la même manière), ils ont en revanche trouvé 3 facteurs communs aux “super épandeurs” de virus : un indice de masse corporelle élevé, l’âge (plus élevé aussi) et le niveau d’infection au covid-19.

Lorsque nous parlons, toussons, éternuons… nous produisons un flux d’air rapide qui vient des voies respiratoires supérieures et expirons des gouttelettes respiratoires. “La ruée de l’air sur la fine couche de mucus qui tapisse les voies respiratoires peut briser la surface du mucus en petites gouttelettes de la même manière que les vents forts provoquent la rupture et la pulvérisation à la surface de l’océan” expliquent les chercheurs.

Leur étude a permis de déterminer qu’un nombre plus important de particules étaient expirées à mesure que l’infection avance mais aussi par les personnes obèses ou âgées. “Mais bien que nos résultats montrent que les jeunes et les personnes avec un IMC normal ont tendance à générer beaucoup moins de gouttelettes que les plus âgés et les personnes obèses, ils montrent également que chacun d’entre nous, lorsqu’il est infecté par le covid-19, peut courir le risque de produire un grand nombre de gouttelettes respiratoires”.

Source :

  • Exhaled aerosol increases with COVID-19 infection, age, and obesity, PNAS, février 2021

A lire aussi :

  • Coronavirus : porter 2 masques superposés protège à 92%
  • Covid19 : combien de temps est-on immunisé après une infection
  • 50% des transmissions surviennent avant l’apparition des premiers symptômes

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique