qop

Covid-19 : la 2e vague en Afrique expliquée par un nouveau variant ?

24 Déc. 2020

Les chiffres repartent à la hausse. L’Afrique n’échappe pas à la règle et se voit touchée par une nouvelle vague de coronavirus, la seconde de l’année 2020. L’explication ? Une nouvelle souche qui se serait développée, a priori, en Afrique du Sud, souligne le patron du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies auprès de France Info.

C’est notamment au Maghreb que la hausse a été détectée : la Tunisie et le Maroc sont fortement touchés par cette nouvelle vague de Covid-19. Mais aussi au Niger, où le virus semblait presque éteint depuis septembre dernier. Cela s’explique notamment par la présence d’une nouvelle souche, sûrement plus contagieuse que la précédente. L’Afrique du sud a été contrainte de mettre en place de nouvelles restrictions récemment, alors qu’elle atteignait la barre des 900 000 cas depuis le début de l’épidémie.

Plus de formes graves chez les jeunes

La variante a été baptisée par les autorités “501.V2” et signalée par les chercheurs sud africains auprès de l’Organisation mondiale de la santé. Elle serait présente depuis déjà deux mois sur le territoire, ont-ils précisé. Cette forme du virus présente quelques différences, notamment chez les jeunes populations. Les scientifiques ont remarqué que davantage de jeunes en bonne santé développaient des formes graves du Covid-19. Cette variante, étudiée par les chercheurs du Royaume-Uni, serait similaire à celle observée dans leur pays.

La variante sud africaine se serait déplacée du sud vers le nord de l’Afrique, et semble se transmettre plus rapidement. Expliquant que 25 pays africains aient déjà enregistré une hausse de 20% des cas, expliquait docteur Nsenga Ngoy de l’OMS. Les autorités sud africaines refusent de céder à la panique, mais s’inquiètent tout de même de l’efficacité du vaccin mis au point contre cette nouvelle forme de Covid-19.

En Afrique du Sud, pays africain le plus touché par le coronavirus, les infections oscillent ente 8000 et 10 000 nouveaux cas quotidiens ces derniers jours.

Lire aussi :

  • En Afrique, le coronavirus n’a pas provoqué de catastrophe
  • Covid-19 : l’épidémie accélère en Afrique, selon l’OMS

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique