qop

Covid-19 : il augmente les risques de troubles oculaires

26 Fév. 2021

Les symptômes de l’infection à coronavirus Sars-Cov-2 sont nombreux : outre une fièvre supérieure à 37,5°C, une toux sèche ou grasse, une rhinorrhée (nez qui coule), des courbatures (myalgies), on peut parfois aussi observer des signes respiratoires (douleurs thoraciques, essoufflement…) ou encore une perte du goût et/ou de l’odorat (agueusie/anosmie). Mais les chercheurs de l’hôpital fondation Adolphe Rotschild ont constaté que la covid-19 provoquait aussi chez les malades divers troubles oculaires : gène à la lumière, conjonctivite, et même rétinopathie.

Pour en savoir plus, ils ont suivi 129 patients atteints d’une forme sévère de Covid-19 et leur ont fait passer une IRM. Chez 9 patients, les examens se sont révélés anormaux. “Un ou plusieurs nodules étaient rapportés à l’avant ou à l’arrière de l’œil, au niveau de la macule. Au total, 8 de ces 9 patients ont été admis en soins intensifs”, détaille le Pr Augustin Leclerc, neurologue et principal auteur de l’étude publiée dans la revue Radiology. Ce dernier envisage aussi une corrélation entre troubles visuels et comorbidités car parmi les 9 patients, 2 étaient diabétiques, 6 souffraient d’obésité et 2 d’hypertension artérielle.

Les chercheurs vont continuer à suivre ces patients ainsi que d’autres malades atteints de Covid sévère en leur faisant passer des IRM et des tests oculaires complets. Objectif : déterminer si les anomalies oculaires sont temporaires ou persistent dans le temps.

Le virus présent dans les sécrétions oculaires

Depuis le début de la pandémie, bien d’autres chercheurs ont déjà constaté des troubles oculaires chez leurs patients atteints du covid-19. Les chercheurs de l’Université Anglia Ruskin (en Angleterre) ont demandé à 83 personnes atteintes du Covid-19 de remplir un questionnaire concernant leurs symptômes. Résultat ? 81 % des malades ont mentionné des troubles oculaires, parmi lesquels 16 % des douleurs au niveau des yeux, 18 % de la photophobie (c’est-à-dire : une gène à la lumière) et 17 % des démangeaisons de l’œil et de la paupière.

Dès le printemps dernier, une étude portant sur 30 malades chinois hospitalisés pour le COVID-19 publiée dans le Journal of medical virology, montrait que l’un des patients souffrant de conjonctivite avait des traces du virus dans le liquide lacrymal et le liquide conjonctival. “Cela suggère que le coronavirus peut infecter la conjonctive et provoquer une conjonctivite, et que des particules virales sont présentes dans les sécrétions oculaires” soulignait l’AAO qui concluait que le coronavirus pouvait également se transmettre par contact aérosol avec la conjonctive.

Conjonctivite allergique ou covid-19 ?

Avec l’arrivée prochaine du printemps et le retour des pollens, les symptômes peuvent se ressembler. Mais ils ne sont pas tout à fait identiques :

  • Conjonctivite allergique les yeux sont rouges et provoquent des démangeaisons.
  • Covid-19les yeux de la personne sont rouges ils ne démangent pas, l’œil est plutôt douloureux.

Sources :

  • Ocular MRI Findings in Patients with Severe COVID-19: A Retrospective Multicenter Observational Study, Radiology, 16 février 2021
  • Evaluation of coronavirus in tears and conjunctival secretions of patients with SARS‐CoV‐2 infection, Journal of medical virology, 26 février 2020
  • BMJ Open Ophtalmology

À lire aussi :

  • Symptômes coronavirus : engelure, urticaire, quels effets sur la peau ?
  • Perte d’odorat et Covid-19 : la majorité des patients la récupèrent au bout de 2 mois
  • Perte du goût et de l’odorat : “je n’ai pas pensé au coronavirus”

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique