qop

Covid-19 : comment les masques FFP2 protègent-ils ?

26 Fév. 2021

Avec l’augmentation de la circulation des variants anglais, Sud-africain et californien, de nombreuses personnes ont non seulement laissé tomber les masques en tissu, mais ont également abandonné le masque ffp1 au profit des masques ffp2 (dits “à bec de canard”). Car même si le port de ce type de masque est plus contraignant par rapport aux masques chirurgicaux (inconfort thermique, résistance respiratoire), comme l’explique l’INRS sur son site internet, ces masques protègent ceux qui les portent contre l’inhalation à la fois de gouttelettes et de particules en suspension dans l’air. Tandis que les ffp1 ne protègent pas contre l’inhalation des très petites particules en suspension dans l’air.

C’est pourquoi le président de la région PACA a fait livrer des masques FFP2 aux communes des Alpes maritimes les plus touchées pat le virus.

Quelle différence entre les masques FFP11 et FFP22 ?

D’abord, rappelons que FFP signifie : filtering facepiece, soit en français “pièce faciale filtrante”. Il en existe trois types, qui selon le numéro ne filtrent pas avec la même intensité :

  • Les masques FFP1 filtrent au moins 80 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).
  • Les masques FFP2 filtrent au moins 94 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur< 8 %).
  • Les masques FFP3 filtrent au moins 99 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 2 %).

Longtemps réservés aux soignants, les masques FFP2 sont désormais disponibles en pharmacie pour le grand public. Mais ils sont vendus 1 euros l’unité, soit 10 fois plus cher que les masques chirurgicaux.

C’est pourquoi le Centre de contrôle des maladies américain (CDC) recommande plutôt de porter deux masques superposés : un masque chirurgical sur le visage sur lequel on vient plaquer un masque en tissu. Cette combinaison permettrait d’obtenir une protection de 92,5% contre les aérosols.

Et les masques FFP2 à valves ?

Les masques FFP2 à valve (souvent vendus dans les magasins de bricolage) sont conçus pour être plus agréables à porter car plus respirables. Quand vous inspirez, la valve est fermée pour filtrer ce qui vient de l’extérieur, et elle s’ouvre lorsque vous expirez. En théorie, les masques sont plutôt faits pour être portés par des personnes non atteintes par le covid-19. Car si le porteur du masque est contaminé par le virus (en ayant des symptômes ou en étant porteur sain, peu importe) l’air qui se dégage de la soupape du masque est effectivement porteur du virus. Et donc dangereux pour la personne en face.

Rappelons que porter un masque n’exonère pas des gestes barrières ! Equipé ou non d’un masque il faut garder la distance de sécurité d’un mètre minimum, et dans l’idéal la pousser à 2 mètres.

A lire aussi :

  • Covid-19 : quels sont les 20 départements les plus touchés ?
  • Qu’est-ce que la stratégie zéro-covid ?
  • Vaccin covid-19 : les généralistes commencent à vacciner

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique