Cosmétiques : 5 astuces pour identifier les substances nocives (pour la santé et la planète)

28 Oct. 2020

Décrypter ces caractères minuscules écrits au dos des produits est pour vous un vrai casse-tête. On vous donne quelques pistes pour y voir plus clair. Que vous souhaitiez prendre soin de votre peau sensible et/ou protéger la planète, la liste INCI contient toutes les clefs pour connaître la composition de votre soin préféré et repérer les produits toxiques pour votre peau.

C’est quoi la liste INCI ? L' »International Nomenclature of Cosmetic Ingredients », imposée par la législation aux fabricants de cosmétiques, est imprimée sur le packaging du produit et doit détailler la totalité des ingrédients contenus dans la formule. Les fabricants ont dont l’obligation de lister les ingrédients de leurs produits cosmétiques.

70% de la formule dans les 6 premiers ingrédients

Les ingrédients y sont cités dans l’ordre décroissant, en latin ou en anglais. Les six premiers ingrédients représentent environ 70 % de la formule. Et le dernier, souvent un conservateur, est présent en très petite quantité (moins de 1% de la formule la plupart du temps). Il faut toutefois savoir qu’en dessous de 1%, les ingrédients peuvent être indiqués dans le désordre.

Du latin pour les ingrédients naturels et végétaux…

Les extraits de plantes – c’est-à-dire les ingrédients naturels- sont toujours cités en latin : aqua (eau), Argania Spinosa oil (huile d’argan), Lavandula Angustifolia water extract (eau florale de lavande vraie)… Ceux indiqués en anglais correspondent aux substances chimiques.

A l’exception des noms en « um » utilisés pour les huiles minérales dérivées du pétrole !

Elles ont souvent un nom latin terminant par « um » : petrolatum, paraffinum, ou alors,  cera microcristallina, mineral oil. Elles n’ont aucun bénéfice soin pour la peau et polluent la planète. Retenez que si vous lisez l’un de ces ingrédients en 2e position, c’est mauvais signe.

L’astuce pour repérer les silicones et plastiques 

Les noms des silicones finissent en -one ou -oxane et les noms des plastiques contiennent -polymer- et/ou -vinyl- Toutes les silicones n’ont pas le même impact. Les cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane, cyclométhicone, sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Et l’ensemble des silicones sont des polluants pour la planète.

Acronymes : méfiez-vous

PEG, PPG, BHT… les ingrédients désignés par des acronymes sont généralement peu écologiques. A savoir : CI désigne un colorant, naturel ou non.

Lire aussi :

  • Soins de la barbe : « Pour éviter l’apparition de boutons, le nettoyage doit être méticuleux.
  • Se fait-on vraiment des cheveux blancs quand on stresse ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer