Coronavirus : vers une généralisation du port du masque en entreprise ?

15 Août. 2020

Alors que le port du masque se normalise en extérieur et que de plus en plus de communes, dont Paris, l’imposent dans les lieux très fréquentés – la question de la généralisation du port du masque en entreprise se pose. En déplacement dans l’Hérault mardi 11 août, Jean Castex a déclaré que « les lieux professionnels sont régis par des protocoles qui ont été le plus souvent négociés, branche par branche, et le cas échéant avec les partenaires sociaux. Il a été demandé aux ministres qui en sont chargés de reprendre les discussions avec les responsables des branches professionnelles pour voir là aussi comment on peut au maximum généraliser sur le lieu de travail le port du masque ».

« Nous sommes très vigilants face à l’évolution de la situation. Nous pourrons être amenés à faire évoluer le protocole dans les entreprises afin de continuer à garantir la santé des salariés et la reprise économique », affirme aux Echos ce 13  août, Laurent Pietrazsewski, Secrétaire d’Etat en charge des retraites et de la santé au travail.

Avec la rentrée et le retour de congés, la question de la promiscuité dans les open spaces pourrait être mise sur la table. Actuellement, le masque n’y est pas obligatoire du fait de l’assouplissement – avant l’été – de la distance entre salariés à 1 mètre.

« Le gouvernement devrait lancer une concertation avec les partenaires sociaux sur une évolution du protocole national a priori dès la semaine prochaine, sachant qu’il consultera comme les fois précédentes le Haut conseil de la santé publique avant toute décision », précise Les Echos.

10 semaines de stocks demandé aux entreprises

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des finances, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé début juillet, lors d’une audition au Sénat, que les entreprises vont être incitées à constituer un stock de masques de 10 semaines d’ici le 31 août. Une décision prise en prévision d’une éventuelle 2e vague de l’épidémie de coronavirus qui pourrait démarrer à la rentrée.

« Pour rappel, nous avons des producteurs français de masques chirurgicaux et de masques grand public textile à filtration garantie. Nous invitons à plutôt privilégier solidairement la filière française » a-t-elle déclaré.

Le protocole sanitaire actuel :

Le ministère du Travail avait rendu public le 24 juin dernier le « protocole national de déconfinement en entreprise » visant à faciliter le retour à la normalité de l’activité tout en respectant les règles sanitaires fixées par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) pour empêcher la propagation du Covid-19 au sein des équipes.

  • Le respect d’une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes devient la norme : la jauge des 4 m2 est désormais un simple outil qui reste proposé à titre indicatif.
  • Le port du masque n’est plus obligatoire, sauf en cas de difficulté à respecter cette distance d’un mètre entre les personnes. Et lorsque le salarié est amené à être en contact à moins d’un mètre d’un groupe de personnes ne portant pas de masque.
  • Le télétravail n’est plus la norme mais il reste « une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité plus présentielle, y compris alternée ».
  • Les personnes à risque de forme grave de COVID-19 qui ne bénéficient pas d’un certificat d’isolement doivent pouvoir télétravailler ou bénéficier de mesures adaptées de protection renforcée.
  • Un référent covid-19 doit être désigné. Il devra s’assurer « de la mise en œuvre des mesures définies et de l’information des salariés» ».

A lire aussi :

  • Quel est le profil des malades touchés par le coronavirus ?
  • A la maison, que faut-il laver et avec quoi ?
  • Peut-on attraper deux fois le coronavirus ?
  • Coronavirus : peut-on utiliser la climatisation sans risque ?
  • Le coronavirus peut-il atteindre notre cerveau ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer