Coronavirus EN DIRECT : bilan France, nombre de cas et de décès

24 Mar. 2020

L’épidémie à coronavirus (Covid-19) est désormais quasiment éteinte en Chine. L‘Europe est le nouvel épicentre de l’épidémie avec près de 200 000 cas et plus de 10 000 décès. L’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Iran sont les pays les plus touchés. Le nombre de décès en Italie (6 821) est presque le double du nombre de décès en Chine. L’Espagne fait état de 2 800 victimes.

Ce qu’il faut retenir ce mardi 24 mars

Le conseil scientifique préconise une durée de confinement d' »au moins 6 semaines ».

La France est en stade 3 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. Ce 24 mars, le Pr Jérôme Salomon annonce une « aggravation rapide » du nombre de cas, avec 1 100 morts en France depuis le début de la pandémie, soit 240 de plus lors des 24 dernières heures. Il indique par ailleurs que 22 300 personnes sont contaminées dont 2 576 se trouvent en réanimation. Parmi eux, 34% ont moins de 60 ans.

Il précise que le chiffre les décès pourrait être évaluer différemment, avec une « surveillance renforcée de la mortalité » dans les prochains jours, avec la prise en compte des données des Ehpad.

Une quinzaine d’organisations de médecins et biologistes médicaux dénoncent ce mardi dans un communiqué la pénurie de matériel dédié aux tests du Covid-19, ce qui limite « considérablement », les capacités de dépistage. Ils manquent en particulier de réactifs, composants qui permettent de révéler le virus.

30 malades de Mulhouse et Strasbourg seront évacués mercredi par « TGV médicalisé« .

Olivier Véran assure par ailleurs que « 20 millions de masques seront livrés cette semaine dans les hôpitaux et les Ephad ».

Le prolongement des mesures de confinement dépendra du respect de l’application du confinement par les Français et de l’évolution de la situation épidémique. Actuellement, plus de 4000 tests de dépistage sont réalisés chaque jour et les capacités ne sont pas saturées.

La majorité des patients se soignent chez eux. Il faut privilégier la prise en charge à distance, par téléconsultation, quand elle est possible, dans l’intérêt des patients qui sont confinés à domicile et pour protéger les soignants. A compter du 21 mars et pendant toute la durée de l’épidémie, la télémédecine et la téléconsultation sont prises en charge à 100%.

Le Directeur général de la Santé a lancé, jeudi 19 mars, un appel à l’effort national au don de sang et de plaquettes, dont les besoins sont constants.

Le bilan épidémique au 24 mars : les chiffres clés

  • 22 300 cas confirmés par test en France et 1 100 décès
  • 3 281 personnes guéries en France
  • 182 470 cas confirmés en Europe dont 63 927 en Italie
  • 10 049 décès en Europe dont 6 077 en Italie
  • 378 041 cas confirmés dans le monde dont 269 293 hors de Chine 
  • 16 365 décès dans le monde dont 13 082 hors de Chine
  • Taux de mortalité monde : 4,3%
  • 169 pays touchés

Voir aussi : la carte en temps réel des cas dans le monde

Les conseils de prévention du ministère de la Santé

Voici les gestes barrières qui limitent la propagation du virus :

  • se laver les mains toutes les heures, au savon
  • éternuer et tousser dans son coude,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et le jeter
  • éviter les poignées de main car « l’essentiel des contaminations se fait par les mains »
  • porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale)
  • éviter les embrassades
  • garder une distance de 1 m (réunions, file d’attente…)
  • privilégier le télétravail
  • éviter tout déplacement, sauf urgence

Le numéro vert (0800 130 000) mis en place pour répondre aux questions est ouvert 24 h sur 24 h

En cas de signes d’infection respiratoire (toux, fièvre, difficultés respiratoires), si vous habitez dans une zone ou circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone ou circule le virus :

– contactez le SAMU Centre 15
– évitez tout contact avec votre entourage
– ne vous rendez pas chez votre médecin ou aux urgences

Le nombre de cas région par région, 

Selon Santé publique France, si l’on se fie à l’exemple de la Chine, l’inversion de la courbe interviendrait « autour de mi-mai/fin mai« , même s’il est « trop tôt aujourd’hui pour pouvoir affirmer quoique ce soit sur la dynamique de l’épidémie en France », a commenté  le 19 mars sur Franceinfo Geneviève Chêne, la directrice générale.

Région de notification

Cas confirmés

Auvergne-Rhône-Alpes

1 730

Bourgogne-Franche-Comté

1 347

Bretagne

490

Centre-Val de Loire

361

Corse

194

Grand Est

4 256

Hauts-de-France

1 269

Ile-de-France

6 211

Normandie

511

Nouvelle-Aquitaine

676

Occitanie

767

Pays de la Loire

293

Provence-Alpes-Côte d’Azur

1 510

Total Métropole

19 615

Guadeloupe

62

Saint-Barthélémy

3

Saint-Martin

8

Guyane

20

Martinique

53

Mayotte

24

La Réunion

71

Total Outre Mer

241

Les mesures prises par le gouvernement

A compter du 17 mars 2020, le Président de la République Emmanuel Macron a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire pour quinze jours minimum. Concrètement, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux, dûment justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Face à cette crise sans précédent, il a par ailleurs, mis en garde les Français des fausses rumeur qui circulent, « il faut éviter l’esprit de panique » et ne céder « ni à la panique, ni au désordre ».

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros. En cas de doute sur ces restrictions de déplacement, vous pouvez consulter les questions / réponses en cliquant ici.

Fermeture des lieux publics. « J’ai décidé et jusqu’à nouvel ordre la fermeture des lieux non indispensables à la vie du pays« , a annoncé samedi 14 mars Edouard Philippe. Il s’agit des restaurants, des cafés, des cinémas, des discothèques, des commerces non essentiels. Les magasins alimentaires, pharmacies, tabacs, banques, services publics restent ouverts. Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés. « Nous devons montrer plus de discipline, éviter de nous rassembler, éviter les transports en commun uniquement pour aller au travail et si cela est essentiel. »

  • Plan bleu dans les Ehpad 

Le plan bleu est activé dans les Ehpad.

  • Stade 2 du plan blanc dans les hôpitaux

Par précaution, le gouvernement a annoncé la « déprogrammation immédiate des interventions chirurgicales non urgentes » afin de libérer des lits de réanimation, en salles de réveil et du personnel qualifié. Ces mesures correspondent au stade 2 du « plan blanc » des hôpitaux.

Un hôpital de campagne du service des armées est déployé en Alsace, les forces armées sont réquisitionnées pour transporter des malades.

  • Fermeture des crèches, écoles, universités…

Emmanuel Macron a ordonné la fermeture à partir de lundi 16 mars, et « jusqu’à nouvel ordre », des crèches, écoles, collèges, lycées et universités sur l’ensemble du territoire. « Un service de garde sera mis en place région par région » pour que les personnels « indispensables à la gestion de la crise sanitaire » puissent « faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail », a-t-il ajouté.

  • Fermeture des frontières de l’espace Schengen

Les voyageurs de retour d’un pays à risque doivent rester en surveillance 14 jours, prendre leur température 2 fois par jour et ne pas rendre visite à des personnes fragiles ou âgées. Plus d’infos : diplomatie.gouv.fr

Et aussi :

  • L’accès à la téléconsultation est facilité par décret, afin que les patients dont le médecin traitant n’est pas disponible, puisse accéder à la téléconsultation directement.
  • La procédure d’arrêt de travail pour les parents contraints de rester chez eux pour garder les enfants dans les zones de circulation du virus ont été simplifiées.
  • Les pharmacies sont maintenant autorisées à produire et vendre leur propre solution de gel hydro-alcoolique dont le prix est encadré par arrêté.

Important foyer en Italie : pays le plus touché après la Chine

Le bilan est à ce jour de 6 821 victimes et plus de près de 60 000 contaminations. Le profil des victimes, des personnes âgées vulnérables, correspond au profil identifié récemment lors d’une récente étude chinoise. Pour le moment que les cas les plus sévères concernent les personnes âgées et/ou fragiles en raison de pathologies associées (cancers, pathologies cardiovasculaires, maladies respiratoires, etc.).

Quelle est la situation épidémique dans le monde ?

Le coronavirus Covid-19 continue de se propager dans le monde. À ce jour, 80% des formes de coronavirus sont mineures, 14% sont sévères, et 5% sont graves.

Après une baisse du nombre de nouveaux cas lundi en Italie, le bilan repart à la hausse ce mardi avec 743 morts en une seule journée, portant le nombre total de décès à 6 820 décès depuis le début de la pandémie.

Deuxième pays le plus touché après l’Italie, l’Espagne demande l’aide humanitaire de l’Otan : ce mardi, elle enregistre un record de 514 morts du coronavirus en 24 heures, portant le bilan total à 2696.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) propose une carte interactive des pays où le virus a été détecté.

En quelques semaines, le coronavirus a fait plus de victimes que le SRAS en 8 mois. Le nombre de personnes touchées par le coronavirus Covid-19 en Chine a dépassé celui du nombre de victimes de l’épidémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait touché le pays en 2002-2003. Le SRAS n’avait infecté « que » 5327 personnes en Chine continentale pendant l’épidémie. Le virus actuel est jugé moins virulent que le SRAS (formes mineures principalement) mais il est plus contagieux.

Pour toute question non-médicale, un numéro vert est mis en place : 0800 130 000.

Pour toute question médicale : contactez le 15.

Coronavirus ou pas ? Le questionnaire en ligne

Sources et informations officielles :

  • Santé publique France met en ligne le point épidémiologique
  • Ministère des Solidarités et de la Santé : Coronavirus COVID-19
  • Gouvernement : informations Coronavirus
  • Organisation mondiale de la Santé (OMS) : Maladie à coronavirus (COVID-19)

À lire aussi :

Quels sont les symptômes chez le chat ?

Fake news : non, le fenouil n’est pas un remède contre le coronavirus chinois !

Coronavirus en Chine et dans le monde : les dates clé de l’épidémie

Epidémie, endémie ou pandémie : quelle différence ?

Coronavirus : pourquoi l’OMS ne déclare pas la pandémie ?

Non, vous ne pouvez pas attraper le coronavirus avec un colis

Le coronavirus covid-19 va-t-il (vraiment) disparaître au printemps ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer