Coronavirus EN DIRECT : 285 cas de contamination et 4 décès en France

4 Mar. 2020

Le coronavirus continue sa propagation, sa vitesse de propagation est désormais plus rapide hors de Chine qu’en Chine. Responsable de plus de 80 000 cas en Chine, l’épidémie mondiale a franchi la barre des 3000 morts. On observe une explosion des cas dans d’autres régions du monde, notamment au Japon, en Corée du Sud, Italie et en Iran. Selon l’OMS, la menace internationale est désormais « très élevée ». Un 4e décès est annoncé en France.

Ce qu’il faut retenir ce 4 mars

Nous sommes toujours en stade épidémique de niveau 2. L’objectif des autorités sanitaires est de ralentir la propagation du virus.

L’Etat annonce qu’il vient de déstocker 150 millions de masques. « Il est fondamental que les personnes n’étant pas malades n’aillent pas chercher des masques », explique ce 4 mars Olivier Véran avant de rappeler qu’il est important de les laisser à la disposition « des médecins, des soignants de ville, de personnes fragiles à qui il est recommandé de porter un masque par leur médecin, et les personnes  malades ».

La procédure d’arrêt de travail pour les parents contraints de rester chez eux pour garder les enfants dans les zones de circulation du virus sont simplifiées.

Treize régions sont touchées et la Guyane compte ses premiers cas confirmés.

Le bilan en France au 4 mars

  • 73 nouveaux cas de coronavirus, soit 285 cas au total dont :
  • 269 patients hospitalisés, 15 cas en réanimation
  • 12 patients guéris
  • 4 décès 

Quatre décès ont été rapportés en France depuis le 14/02/2020 : un homme de 81 ans diagnostiqué fin janvier 2020, qui était hospitalisé à Paris ; un homme de 60 ans diagnostiqué fin février 2020 hospitalisé à Paris ; une femme de 89 ans diagnostiquée début mars, hospitalisée dans les Hauts-de-France ; et un homme de 91 ans diagnostiqué début mars en Bretagne.

Parmi les cas recensés, figure 5 regroupements :

  • un regroupement de 91 cas dans l’Oise
  • un deuxième cluster de 20 cas est signalé à La balme en Haute-Savoie
  • Le troisième cluster (13 cas) se trouve dans le Morbihan, sur les communes d’Auray, Carnac et Crac’h
  • Un 4e regroupement dans le Grand-Est, suite à un rassemblement religieux (7 cas)

20 cas concernent des voyageurs qui rentrent d’un voyage organisé en Egypte

Parmi les cas confirmés, 172 font partie d’une chaîne de transmission et 65 sont sans exposition identifiée à cette heure, annonce le Directeur général de la Santé.

Les autres cas semblent isolés, au retour de zones à risque. A ce jour les cas confirmés sont rapportés dans 13 régions en métropole avec au moins un cas confirmé : Auvergne-Rhône-Alpes (37), Bourgogne-Franche-Comté (8), Bretagne (13), Grand-Est (12), Hauts de France (45), Ile-de-France (34), Normandie (2), Nouvelle-Aquitaine (4), Occitanie (6), Pays de la Loire (5), Provence-Alpes-Côte d’Azur (9) et Guadeloupe (3) Les régions les plus touchées sont l’Ile de France, Rhône-Alpes et Hauts de France.

Dans le Grand-Est, 7 nouveaux cas ont été confirmés dont 5 au sein d’une même famille. La contamination fait suite à un rassemblement religieux de plusieurs milliers de personnes entre le 17 et le 24 février sur le site de l’église de La Porte ouverte chrétienne à Mulhouse. Les investigations sont en cours. Les personnes qui ont participé à ce rassemblement et présentant des symptômes sont invitées à contacter le centre 15.

Les mesures prises par le gouvernement 

Emmanuel Macron indique ce 3 mars que les masques réquisitionnés seront distribués « aux professionnels de santé et aux Français atteints par le Coronavirus ».

Se protéger soi-même pour une efficacité collective. « Pas de visites dans les établissement de santé et maisons de retraite si l’on est malade et ne pas se faire accompagner d’enfants », a martelé Jérôme Salomon lors du point presse le 3 mars.

Les rassemblements collectifs dans l’Oise sont interdits jusqu’à nouvel ordre et certaines écoles sont fermées. Tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu confiné sont annulés.

Les voyages non indispensables, surtout hors de l’Union Européenne, sont à reporter. Les voyageurs de retour d’un pays à risque doivent rester en surveillance 14 jours, prendre leur température 2 fois par jour et ne pas rendre visite à des personnes fragiles ou âgées. Plus d’infos : diplomatie.gouv.fr

Les écoles de 6 communes de l’Oise les plus touchées sont fermées. Il est recommandé aux habitants de l’Oise et La Balme de limiter leurs déplacements : ils peuvent se déplacer pour faire leurs courses, mais ils ne doivent pas se rendre à des rassemblements, ils doivent renoncer aux déplacements inutiles et, si possible recourir au télétravail plutôt que d’aller travailler.

L’ensemble des voyages scolaires à l’étranger et, en France, dans les zones identifiées comme des « clusters » sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les conseils de prévention du ministère de la Santé

Olivier Véran, a insisté sur les gestes barrières qui limitent la propagation du virus :

  • se laver les mains toutes les heures,
  • éternuer dans son coude,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique
  • éviter les poignées de main car « l’essentiel des contaminations se fait par les mains »

Les personnes invitées à porter un masque sont les personnes en contact direct avec les personnes malades : malades, contacts à haut risque, secours à personne, transport sanitaire, professionnels de santé en ville et à l’hôpital. Une personne asymptomatique qui se déplace dans les transports en commun ou dans les lieux publics n’a pas à porter de masque.

Du fait de la vulnérabilité des personnes âgées, les Ehpad renforcent leurs mesures de précaution pour faire barrage à l’entrée du coronavirus. En particulier, il ne faut pas rendre visite à une personne âgée si on est contaminé, ni emmener un enfant (il peut être porteur du virus sans développer de symptômes).

Le numéro vert (0800 130 000) mis en place pour répondre aux questions est désormais ouvert 24 h sur 24 h et le numéro d’urgence « 15 » ne doit être utilisé qu’en cas de suspicion médicale liée au coronavirus.

Les zones à risque, en cas de retour de voyage, sont : la Chine, Singapour, la Corée du Sud, les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie et l’Iran.

Important foyer en Italie : plusieurs villes en quarantaine

En Italie, la situation est préoccupante : le bilan est à ce jour de 107 victimes et 3 089 contaminations. Seize régions sont touchées, principalement 3 régions (97%) : la Lombardie, la Vénétie t l’Emilie-Romagne. Ce 4 mars, l’Italie annonce qu’elle ferme toutes les écoles et universités jusqu’au 15 mars. Rappelons que le Nord de l’Italie a connu en fin de semaine une flambée des cas de coronavirus Covid-19. Elle est devenue le premier pays du continent à mettre en place un cordon sanitaire autour de plusieurs villes. Le profil des victimes, des personnes âgées vulnérables, correspond au profil identifié récemment lors d’une récente étude chinoise. Comme pour la grippe, cela confirme pour le moment que les cas les plus sévères concernent les personnes âgées et/ou fragiles en raison de pathologies associées (cancers, pathologies cardiovasculaires, maladies respiratoires, etc.).

Quelle est la situation épidémique dans le monde ?

Le coronavirus Covid-19 continue de se propager dans le monde. À ce jour, 80% des formes de coronavirus sont mineures, 14% sont sévères, et 5% sont graves. 2/3 des victimes sont des hommes, 80 % ont plus de 60 ans et 75 % sont atteints de pathologies chroniques. Aucune forme grave, ni de décès n’est observée à ce jour avant l’âge de 15 ans et la gravité augmente avec l’âge et en cas de pathologies chroniques. La Chine est toujours (et largement) le 1er pays le plus touché par l’épidémie. Le président, Xi Jinping a déclaré qu’il s’agissait de « la plus grave urgence sanitaire en Chine depuis 1949 », année de la révolution communiste.

  • L’épidémie du virus chinois fait état de plus de 93 076 cas confirmés d’infection au nouveau coronavirus Covid-19, dont 80 380 en Chine (92 %) et 11 000 hors de Chine.
  • 48 000 personnes sont guéries
  • 285 cas confirmés en France et 4 décès.
  • 73 pays ont signalé au moins un cas et 5 continents touchés.
  • La situation évolue au jour le jour : on dénombre 3 202 décès dont 219 hors de Chine

705 cas sur un bateau de croisière au large du Japon. En plus du foyer important observé au Japon, le virus touche des passagers du paquebot « Diamond Princess » où 705 cas de contamination au coronavirus ont été constatés et 6 décès. « Sur les 4 ressortissants français à bord du navire de croisière “Diamond Princess”, 3 sont confirmés positifs au coronavirus, précise le dernier bulletin d’information du ministère de la Santé. Ils sont tous pris en charge par les autorités sanitaires japonaises. »

Si l’Afrique semble peu touchée, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti fin février que les systèmes de santé africains étaient mal équipés pour affronter l’épidémie de coronavirus si des cas de contamination apparaissaient et se multipliaient sur le continent.

Quels sont les pays touchés par le coronavirus ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) propose une carte interactive des pays où le virus a été détecté.

Pour l’heure, 5 continents sont touchés, selon Santé Publique France :

  • Asie hors chine continentale : 5 964 cas
  • Europe : 2 210 cas
  • Amérique : 127 cas
  • Océanie : 30 cas
  • Afrique : 6 cas

L’épidémie est partie pour durer. Au départ, l’épicentre était identifié à Wuhan. Petit à petit, on observe une explosion des cas en Corée du Sud, en Iran notamment. « Cela ne va pas s’arrêter la semaine prochaine ou le mois prochain« , a déclaré mi février le Pr Alessandro Vespignani, professeur à l’université américaine de Northeastern, qui dirige un groupe de chercheurs qui travaillent sur l’épidémie. « Dans le meilleur des cas, le virus traversera le printemps jusqu’à l’été, puis il s’éteindra« , a déclaré de son côté le Pr David Fisman, de l’Université de Toronto (Canada).

En quelques semaines, le coronavirus a fait plus de victimes que le SRAS en 8 mois. Le nombre de personnes touchées par le coronavirus Covid-19 en Chine a dépassé celui du nombre de victimes de l’épidémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait touché le pays en 2002-2003. Le SRAS n’avait infecté « que » 5327 personnes en Chine continentale pendant l’épidémie. Le virus actuel est jugé moins virulent que le SRAS (formes mineures principalement) mais il est plus contagieux.

Pour toute question non-médicale, un numéro vert est mis en place : 0800 130 000.

Pour toute question médicale : contactez le 15.

À lire aussi :

Quels sont les symptômes chez le chat ?

Fake news : non, le fenouil n’est pas un remède contre le coronavirus chinois !

Coronavirus en Chine et dans le monde : les dates clé de l’épidémie

La France est-elle prête en cas d’épidémie ?

Epidémie, endémie ou pandémie : quelle différence ?

Coronavirus : pourquoi l’OMS ne déclare pas la pandémie ?

Non, vous ne pouvez pas attraper le coronavirus avec un colis

Le coronavirus covid-19 va-t-il (vraiment) disparaître au printemps ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer