Coronavirus EN DIRECT : 2 876 cas de contamination et 61 décès en France

12 Mar. 2020

La vitesse de propagation du coronavirus (Covid-19) est désormais plus rapide hors de Chine qu’en Chine. Responsable de plus de 1000 000 cas, dont 80 000 cas en Chine, l’épidémie mondiale a franchi la barre des 4000 morts. Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud, l’Italie, l’Iran, la France. L’OMS parle désormais de pandémie et rappelle à tous les pays et à toutes les communautés qu’il est possible de ralentir considérablement la propagation du virus, voire de renverser la tendance, en mettant en œuvre des mesures énergiques d’endiguement et de lutte contre le coronavirus.

Ce qu’il faut retenir ce jeudi 12 mars

« Nous ne sommes qu’au début de l’épidémie, partout en Europe elle s’accélère. Malgré nos efforts pour le freiner, le virus se propage et s’accélère », a expliqué Emmanuel Macron, ce jeudi. Voici ses principales annonces :

  • Les personnes fragiles doivent rester chez elles 

« L’urgence est de protéger les plus vulnérables », a précisé Emmanuel Macron. « Je demande aux personnes de plus de 70 ans, qui souffrent de maladies chroniques, de rester autant que possible chez elles et de limiter au maximum les contacts. »

  • Fermeture des crèches, écoles, universités…

Emmanuel Macron a ordonné la fermeture à partir de lundi, et « jusqu’à nouvel ordre », des crèches, écoles, collèges, lycées et universités sur l’ensemble du territoire. « Un service de garde sera mis en place région par région » pour que les personnels « indispensables à la gestion de la crise sanitaire » puissent « faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail », a-t-il ajouté.

  • Gestes « barrière »

« Je compte sur vous, parce que le gouvernement ne peut pas tout seul, et parce que nous sommes une nation », a indiqué Emmanuel Macron, invitant chacun à respecter les consignes et les gestes barrière contre le virus « aujourd’hui encore trop peu appliqués ». « Ces gestes, ils peuvent vous paraître anodin, ils sauvent des vies ».

  • Stade 2 du plan blanc dans les hôpitaux

Par précaution, le gouvernement annonce la « déprogrammation immédiate des interventions chirurgicales non urgentes » afin de libérer des lits de réanimation, en salles de réveil et du personnel qualifié. Ces mesures correspondent au stade 2 du « plan blanc » des hôpitaux.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal a indiqué sur RMC que les premiers tests cliniques pour un traitement contre le coronavirus vont être lancés en France d’ici le début de semaine prochaine. « On teste 800 patients avec un anti-viral classique, utilisé essentiellement contre Ebola, et un anti-rétroviral utilisé contre le HIV. »

La France est toujours en stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. Le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire. Dans certains départements (Haut-Rhin, Oise) où le virus circule avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté. L’objectif des autorités sanitaires est de ralentir la propagation du virus sur le territoire, afin d’atténuer l’impact sur la population lors du passage au stade 3, le pic d’épidémie en sera d’autant limité.

Le bilan épidémique au 11 mars : les chiffres clés

  • 2 876 cas confirmés en France, dont 105 personnes dans un état grave (4,8%) et 61 décès (2,1%)
  • Parmi les personnes décédées : 25 hommes et 23 femmes, 33 ont plus de 75 ans, la plupart ont des maladies chroniques
  • 22 934 cas confirmés en Europe dont 12 462 en Italie, près de 1800 en Allemagne, plus de 2000 cas en Espagne
  • 951 décès en Europe dont 827 en Italie
  • 125 518 cas confirmés dans le monde dont 80 932 en Chine (1/3 des cas recensés hors de Chine)
  • 4 617 décès dans le monde dont 3 172 hors de Chine
  • Taux de mortalité monde : 3,5%
  • 66 000 personnes guéries dans le monde
  • 110 pays touchés

En cas de signes d’infection respiratoire (toux, fièvre, difficultés respiratoires), si vous habitez dans une zone ou circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone ou circule le virus :

– contactez le SAMU Centre 15
– évitez tout contact avec votre entourage
– ne vous rendez pas chez votre médecin ou aux urgences

Le nombre de cas région par région, 

Toutes les régions métropolitaines et 4 régions en Outre-Mer rapportent des cas confirmés. Les 6 régions les plus impactées sont la Corse, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté, les Haut-de-France, l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

Désormais, 10 clusters sont identifiés : Haute-Savoie, Oise, Grand-Est, Morbihan, Corse, Aude, Calvados, Hérault, la Réunion, le retour de voyage organisé en Egypte.

Les mesures prises par le gouvernement

  • Les rassemblements de plus de 1000 personnes sont interdits. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.
  • Les personnes âgées sont les plus vulnérables face au virus et doivent être protégées. Il est recommandé de ne pas rendre visite aux personnes fragiles et âgés à domicile. Les mineurs et les personnes malades ne peuvent plus accéder à ces établissements, maternités comprises.
  • Suspension de l’intégralité des visites dans les Ehpad et établissements de soin de longue durée, tant que la situation sanitaire l’exigera.
  • Les professionnels des Ehpad sont mobilisés afin de modifier les habitudes au sein de ces structures, notamment en réduisant les activités collectives et les sorties. Le ministre de la Santé a annoncé l’activation du plan bleu dans les Ehpad, tandis que les établissements de santé sont invités à anticiper un passage en plan blanc. 
  • L’accès à la téléconsultation est facilité par décret, afin que les patients dont le médecin traitant n’est pas disponible, puisse accéder à la téléconsultation directement.
  • La procédure d’arrêt de travail pour les parents contraints de rester chez eux pour garder les enfants dans les zones de circulation du virus ont été simplifiées.
  • Les pharmacies sont maintenant autorisées à produire et vendre leur propre solution de gel hydro-alcoolique dont le prix est encadré par arrêté.
  • Les prélèvements pour les tests de dépistage du coronavirus sont désormais réalisables par les laboratoires de ville.
  • Les voyages non indispensables, surtout hors de l’Union Européenne, sont à reporter. Les voyageurs de retour d’un pays à risque doivent rester en surveillance 14 jours, prendre leur température 2 fois par jour et ne pas rendre visite à des personnes fragiles ou âgées. Plus d’infos : diplomatie.gouv.fr
  • L’ensemble des voyages scolaires à l’étranger et, en France, dans les zones identifiées comme des « clusters » sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les conseils de prévention du ministère de la Santé

Voici les gestes barrières qui limitent la propagation du virus :

  • se laver les mains toutes les heures,
  • éternuer dans son coude,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique
  • éviter les poignées de main car « l’essentiel des contaminations se fait par les mains »
  • porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale)

Les personnes invitées à porter un masque sont les personnes en contact direct avec les personnes malades : malades, contacts à haut risque, secours à personne, transport sanitaire, professionnels de santé en ville et à l’hôpital. Une personne asymptomatique qui se déplace dans les transports en commun ou dans les lieux publics n’a pas à porter de masque.

Le numéro vert (0800 130 000) mis en place pour répondre aux questions est désormais ouvert 24 h sur 24 h et le numéro d’urgence « 15 » ne doit être utilisé qu’en cas de suspicion médicale liée au coronavirus.

Les zones à risque, en cas de retour de voyage, sont : la Chine, Singapour, la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran.

Important foyer en Italie : pays le plus touché après la Chine

En Italie, la tension monte : 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux, une mesure sans précédent dans le monde pour lutter contre l’épidémie. Les Italiens devront « éviter les déplacements », sauf pour aller travailler, se ravitailler ou encore pour des soins médicaux et les rassemblements sont prohibés.

Le bilan est à ce jour de 631 victimes et plus de 10 000 contaminations. Dans la région de Lombardie et dans 14 provinces italiennes, toutes les manifestations culturelles, sportives ou religieuses sont interdites. Les discothèques, pubs, écoles et autres lieux de rassemblement devront également fermer leurs portes jusqu’au 3 avril, selon un  nouveau décret. Dans tout le pays, les musées, théâtres, cinémas et autres salles de spectacles ferment. Toutes les écoles et universités sont fermées jusqu’au 15 mars. Rappelons que le Nord de l’Italie a connu en fin de semaine une flambée des cas de coronavirus Covid-19. Elle est devenue le premier pays du continent à mettre en place un cordon sanitaire autour de plusieurs villes. Le profil des victimes, des personnes âgées vulnérables, correspond au profil identifié récemment lors d’une récente étude chinoise. Comme pour la grippe, cela confirme pour le moment que les cas les plus sévères concernent les personnes âgées et/ou fragiles en raison de pathologies associées (cancers, pathologies cardiovasculaires, maladies respiratoires, etc.).

Quelle est la situation épidémique dans le monde ?

Le coronavirus Covid-19 continue de se propager dans le monde. À ce jour, 80% des formes de coronavirus sont mineures, 14% sont sévères, et 5% sont graves. 2/3 des victimes sont des hommes, 80 % ont plus de 60 ans et 75 % sont atteints de pathologies chroniques. Aucune forme grave, ni de décès n’est observée à ce jour avant l’âge de 15 ans et la gravité augmente avec l’âge et en cas de pathologies chroniques. La Chine est toujours le 1er pays le plus touché par l’épidémie.

Les pays qui comptabilisent le plus de victimes (hors Chine) sont l’Italie, l’Iran, la Corée du Sud.

Le poids de l’épidémie hors de Chine représente 30 % de l’épidémie mondiale.

Bonne nouvelle, « 164 000 personnes sont désormais guéries dans le monde », déclare Jérôme Salomon, le directeur générale de la Santé, ce 10 mars.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) propose une carte interactive des pays où le virus a été détecté.

En quelques semaines, le coronavirus a fait plus de victimes que le SRAS en 8 mois. Le nombre de personnes touchées par le coronavirus Covid-19 en Chine a dépassé celui du nombre de victimes de l’épidémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait touché le pays en 2002-2003. Le SRAS n’avait infecté « que » 5327 personnes en Chine continentale pendant l’épidémie. Le virus actuel est jugé moins virulent que le SRAS (formes mineures principalement) mais il est plus contagieux.

Pour toute question non-médicale, un numéro vert est mis en place : 0800 130 000.

Pour toute question médicale : contactez le 15.

Coronavirus ou pas ? Le questionnaire en ligne

À lire aussi :

Quels sont les symptômes chez le chat ?

Fake news : non, le fenouil n’est pas un remède contre le coronavirus chinois !

Coronavirus en Chine et dans le monde : les dates clé de l’épidémie

La France est-elle prête en cas d’épidémie ?

Epidémie, endémie ou pandémie : quelle différence ?

Coronavirus : pourquoi l’OMS ne déclare pas la pandémie ?

Non, vous ne pouvez pas attraper le coronavirus avec un colis

Le coronavirus covid-19 va-t-il (vraiment) disparaître au printemps ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer