Coronavirus : 11 cas confirmés en France… et ce que l’on sait de l’épidémie

9 Fév. 2020

Le coronavirus « 2019-nCov », parti en décembre dernier de la ville chinoise de Wuhan, se propage. La situation évolue au jour le jour, avec une forte augmentation des cas ces derniers jours. En effet, les autorités chinoises dénombrent 811 victimes et le nombre officiel de cas en Chine approche désormais les 37 000 (98% des cas sont en Chine). A ce jour, 2/3 des victimes sont des hommes, 80% ont plus de 60 ans et 75% sont atteints de pathologies chroniques. Un nourrisson a été découvert positif par transmission de la mère à l’enfant lors de la naissance. En France, 11 cas de coronavirus ont été confirmés. Il s’agit de 4 adultes et d’1 enfant : la maladie s’est propagée autour d’un cas initial – un homme de nationalité britannique ayant séjourné à Singapour pour des raisons professionnelles au mois de janvier 2020. Les patients ont été hospitalisés dans la nuit du 7 février à Lyon, Saint-Étienne (Loire) et Grenoble (Isère). Par mesure de sécurité, 6 de leurs proches ont aussi été admis à l’hôpital. Leur état de santé ne présente « aucun signe de gravité », selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Plus de victimes que le SRAS

Mercredi 5 février, on a appris que le nombre de personnes touchées par le coronavirus « 2019-nCov » en Chine a dépassé celui du nombre de victimes de l’épidémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait touché le pays en 2002-2003. Le SRAS n’avait infecté « que » 5327 personnes en Chine continentale pendant l’épidémie. Le virus actuel est jugé moins puissant que le SRAS mais il est plus contagieux.

La contamination entre humains est avérée

En Bavière, au sud de l’Allemagne, un homme de 33 ans a été diagnostiqué positif au coronavirus sans avoir voyagé en Chine. Il a été infecté par une collègue venue de Chine pour suivre une formation pendant quelques jours. A son retour, elle a déclaré la maladie, ainsi que son collègue resté en Allemagne. C’est le premier cas de contamination entre humains connu en Europe, les autres patients ayant été infectés lors d’un séjour en Chine.

Un autre cas de contamination entre humains a été signalé au Japon : il s’agit d’un chauffeur de taxi qui a transporté des touristes chinois venus de Wuhan, berceau du virus.

En France, il n’y a pas de circulation du coronavirus.

Une menace élevée à l’international

Hors de Chine, près de 200 cas de contamination ont été confirmés dans une vingtaine de pays. L’Organisation mondiale de la santé (OMS)  propose une carte interactive des pays où le virus a été détecté. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait admis avoir fait une erreur de formulation dans ses premiers rapports sur la propagation du virus. Elle avait alors écrit que la menace liée au virus chinois était « modérée » à l’échelle mondiale alors qu’elle la jugeait « élevée ».

L’OMS continue de rassurer les populations. « Actuellement, nous ne sommes pas en situation de pandémie. Nous sommes dans une phase d’épidémie avec de multiples foyers » a déclaré ce mardi la directrice du département Préparation mondiale aux Risques infectieux de l’OMS, Sylvie Briand.

Plus de 40 000 cas dans le monde selon les chercheurs

En se basant sur des modèles mathématiques, les chercheurs de l’université de Hong Kong estime que le nombre de personnes touchées devrait approcher les 44 000, en incluant les personnes qui en sont à la période d’incubation, et qui ne présentent pas encore de symptômes. Au début de l’épidémie, les scientifiques pensaient que les personnes infectées n’étaient pas contagieuses avant l’apparition des symptômes. Or, il s’avère que la contagion est possible durant la période d’incubation, qui peut durer jusqu’à 14 jours.

L’épidémie est partie pour durer

« Cela ne va pas s’arrêter la semaine prochaine ou le mois prochain », a déclaré le Pr Alessandro Vespignani, professeur à l’université américaine de Northeastern, qui dirige un groupe de chercheurs qui travaillent sur l’épidémie. « Dans le meilleur des cas, le virus traversera le printemps jusqu’à l’été, puis il s’éteindra », a déclaré de son côté le Pr David Fisman, de l’Université de Toronto (Canada).

Pour toute question non médicale, un numéro vert est mis en place : 0800 130 000.

Pour toute question médicale : contactez le centre 15.

A lire aussi : Coronavirus : un premier vaccin testé dans 3 mois

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer