qop

Confinement : 15 jeux et activités créatives pour occuper les enfants de 3 à 10 ans

11 Avr. 2021

Le 31 mars dernier, le président Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles primaires et maternelles pendant (au moins) 3 semaines pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

Problème : nos enfants, on a beau les aimer très (très) fort, on a quand même besoin de souffler de temps en temps. Et entre le télétravail, l’école à la maison, la charge mentale et la fatigue pandémique, on se sent à deux doigts de craquer…

Les écrans sont déconseillés pour occuper les enfants

Pour “occuper” les enfants (le temps d’une sieste, par exemple…), la solution de facilité, c’est la télévision – ou sa cousine : la tablette. Sauf qu’on le sait : les écrans à outrance peuvent nuire au bon développement de l’enfant.

Ainsi, selon plusieurs études scientifiques, la surexposition aux écrans pourrait retarder l’acquisition du langage chez les bébés (entre 0 et 3 ans), diminuer le développement cognitif et plafonner le quotient intellectuel (entre 8 et 11 ans), accroître le risque de maladies chroniques (diabète de type 2 ou obésité, par exemple), favoriser l’apparition de troubles du sommeil, d’une myopie, de troubles alimentaires…

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déconseille d’ailleurs les écrans aux enfants de moins de 3 ans. Et entre 3 et 4 ans, c’est 1 heure par jour maximum !

Dessin, peinture, danse, bricolage… Les activités créatives sont bonnes pour les enfants !

Et si, au lieu de confier nos enfants à la TV, on leur proposait des activités ludiques ou créatives ? Peinture, dessin, bricolage, expériences scientifiques… À réaliser en autonomie (mais sous la surveillance d’un adulte, évidemment), ces activités permettent aux parents de souffler – sans culpabiliser.

De plus, c’est prouvé : dès l’âge de 3 ans, les activités créatives et ludiques participent au développement de l’enfant – motricité fine et coordination des mouvements chez les plus petits, imagination et “débrouillardise” chez les plus grands, sans oublier la patience, la réflexion, la créativité, le respect des consignes…

Mieux : selon une étude publiée en janvier 2013 dans la revue scientifique Perspectives in Public Health, les enfants qui pratiqueraient régulièrement des activités créatives (peinture, dessin, sculpture, danse…) seraient globalement en meilleur santé que les autres avec des taux de stress et d’anxiété moins élevés, mais aussi moins de troubles alimentaires et du comportement. Plus qu’à ressortir les feutres et les livres de coloriage !

À lire :

  • 50 activités nature avec les enfants – Marie Lyne Mangilli Doucé, éd. Terre Vivante.
  • Les aventuriers au jardin bio explorent les sciences – Frédéric Lisak et Agathe Moreau, éd. Terre Vivante.
  • Parent épuisé : le livre d’activités – Shiva Shaffi.
  • Parent épuisé : le livre de recettes – Shiva Shaffi.
  • Petites créa faciles origami – Orlane Mulliez et Julien Clapot, éd. L’Inédite.

À lire aussi :

  • Confinement : 8 signes qui indiquent une souffrance chez l’enfant
  • Enfants : doit-on limiter le temps d’écran à une heure par jour ?
  • Maladies cardiovasculaires : un enfant sur deux bouge moins d’une heure par jour
De la pâte à modeler maison © Getty Images
Un cerf-volant personnalisé © Getty Images
Un herbier du quartier © Getty Images
Le portrait de papa ou de maman © Getty Images
Un attrape-rêve facile © Getty Images
Une recette sans cuisson © Getty Images
Des jeux de société © Getty Images
Un coloriage créatif © Getty Images
Du papier à gratter © Getty Images
Des pompons © Getty Images
Un cœur-origami © L’inédite
Un nœud de marin © 2DIY
Un arbre généalogique © Getty Images
Un chamboule-tout (presque) silencieux © Getty Images
Une chasse aux trésors © Getty Images

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique