Choc anaphylactique : elle fait l’amour … et atterrit aux Urgences

21 Déc. 2019

L’histoire commence avec une femme (âgée de 46 ans) qui fait l’amour avec son époux. Le couple passe un bon moment mais, environ 1 heure plus tard, la situation se dégrade : Madame a des vertiges, elle souffre de diarrhée aiguë, elle présente des rougeurs sur tout le corps, elle se gratte la paume des mains et la plante des pieds, elle a une hypersudation…

Inquiète – et on la comprend ! – la quadragénaire se précipite aux Urgences. Les premières analyses dévoilent une hypotension (avec une tension artérielle de 67/42 mmHg : la normale est de 120/80 mmHg) et une leucocytose (c’est-à-dire : une augmentation anormale du nombre de globules blancs dans le sang).

Les médecins suspectent alors une infection sévère et demandent des prélèvements avec examens complémentaires : les analyses de sang et de selles ne révèlent pourtant aucune contamination bactérienne ou virale…

Le mystère s’épaissit jusqu’à ce que les médecins découvrent le pot aux roses : la femme est allergique à la pénicilline, et explique aux médecins avoir souffert d’urticaire pendant son enfance à cause de ce médicament antibiotique – couramment utilisé pour lutter contre les infections bactériennes des poumons, des bronches, de l’appareil digestif ou encore urinaire.

Un médicament transmis par voie sexuelle !

Or, le mari de la patiente est justement sous traitement antibiotique (par perfusion intraveineuse) pour une endocardite infectieuse – c’est-à-dire : une inflammation d’une valve cardiaque. Son traitement se compose en particulier de nafcilline, un antibiotique… de la famille des pénicillines.

Les médecins comprennent rapidement que la femme a été victime d’une réaction allergique grave (on parle de choc anaphylactique) après avoir été exposée à de la pénicilline via le sperme de son époux.

Impossible ? Pas du tout, selon les médecins : « les médicaments de la famille des pénicillines (comme d’autres antibiotiques) sont connus pour être détectables dans le sperme et absorbables par la muqueuse vaginale » précisent-ils.

Du côté de la patiente, plus de peur que de mal : les médecins lui ont administré des antibiotiques à large spectre par voie intraveineuse – 24 heures plus tard, les symptômes avaient disparu et la pression artérielle de la femme avait retrouvé des valeurs normales.

« Il a été demandé à la patiente d’éviter les rapports sexuels avec son mari pendant une période d’au moins une semaine après la fin du traitement antibiotique de celui-ci » finissent les chercheurs. Leur rapport, publié dans le American Journal of Medicine, s’intitule « Almost killed by love », « Presque tué par l’amour »…

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer