qop

Changement d’heure : comment bien le négocier

26 Mar. 2021

De la lumière, des températures plus clémentes… le passage à l’heure d’été signe vraiment l’arrivée des beaux jours ! On sent que le printemps arrive à grands pas, on voit enfin le soleil avant l’heure du couvre-feu : bref, on en termine enfin avec le blues de l’hiver, c’est le bonheur !

Bien vivre le passage à l’heure d’été

Pourtant, le passage à l’heure d’été est un peu perturbant. Des études scientifiques montrent que ce changement d’heure est plus perturbant pour notre rythme biologique que le jetlag. Si gênant d’ailleurs que la consommation de médicaments, et notamment la consommation de psychotropes, augmenterait de 19% au moment du changement d’heure (selon un sondage Sofres).

Alors, pour vivre ce changement d’heure de la façon la plus sereine possible, suivez nos conseils.

Les personnes particulièrement sujettes à l’anxiété peuvent se sentir angoissées par les conséquences du changement d’heure, et notamment par le fait de devoir régler l’heure de leurs équipements électroniques. Si la plupart du matériel (ordinateur, télévision, lecteur DVD…) se règle tout seul, il peut être rassurant pour beaucoup de tout régler à l’avance. La veille, on peut donc commencer à changer l’heure de ses appareils pour habituer l’organisme au changement d’heure avant même qu’il ne survienne.

Anticiper le changement d’horaire

De nombreux médecins et psychologues conseillent d’anticiper le changement d’horaire, en particulier pour les enfants. Le changement d’heure perturbe beaucoup leurs petites habitudes et peut leur faire perdre l’appétit ou les rendre grognons. L’idéal est de modifier progressivement le rythme d’un bébé pour lui éviter un changement trop brutal. Par exemple, en décalant de 15 minutes l’heure de réveil, de repas et de coucher de votre enfant à partir d’aujourd’hui.
Pensez aussi à bien fermer volets et rideaux car la lumière du jour risque de l’empêcher de s’endormir dans la soirée.

Il est fréquent de ressentir une forte  fatigue, voire une sensation de malaise après un changement d’heure. Il faut alors se reposer au maximum, et surtout se forcer à adopter un rythme de vie (travail, repas, heures de coucher et de réveil) correspondant à la nouvelle heure. Les symptômes disparaîtront en quelques jours, voire quelques semaines au maximum. Surtout si vous changez de menus quotidiens et que vous vous lancez dans une petite cure détox de printemps qui vous aidera à gommer la fatigue plus rapidement.

A lire aussi :

  • Dossier : Bien gérer le changement d’heure
  • Je n’arrive pas à me lever le matin
  • Fatigue : comment ne plus s’écrouler tous les soirs

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique