C’est quoi une grossesse extra utérine ?

5 Nov. 2020

Lorsqu’une femme fait une grossesse extra utérine (GEU), cela signifie que l’ovule fécondé ne se loge pas dans la cavité utérine. En effet, il arrive parfois que l’ovule se fixe dans un autre endroit comme le col de l’utérus, sur l’ovaire ou dans la cavité abdominale. Le plus souvent, il s’agit d’une des deux trompes de Fallope. On parle aussi de grossesse ectopique.

2 grossesses sur 100 soit 16000 par an sont des GEU, selon la Haute Autorité de Santé (HAS). Elles surviennent en général entre les 6e et 16e semaines de grossesse.

Quels sont les symptômes ?

Les premiers signes peuvent être les mêmes que ceux d’une grossesse normale : absence de règles, nausées, sensibilité des seins.

A contrario, il est aussi possible de n’avoir aucuns symptômes.

Des douleurs pelviennes et des saignements vaginaux foncés doivent vous alerter. Si ces symptômes viennent à s’intensifier et que s’y ajoutent des évanouissements, de la transpiration et une pâleur, il faut consulter d’urgence. Le développement anormal de l’œuf a pu rompre la trompe de Fallope ce qui provoque une importante hémorragie.

Comment la grossesse extra utérine se diagnostique ?

Il est difficile de poser un diagnostic précoce de la grossesse extra-utérine. En premier lieu, un simple test de grossesse est effectué. Le médecin recourt à un toucher vaginal qui peut être douloureux, signe éventuel de GEU.

Les examens pour un diagnostic plus précis sont :

  • une échographie pelvienne qui révèle la présence ou non de l’embryon dans la cavité utérine ou dans la trompe de Fallope.
  • une prise de sang avec un dosage de l’hormone du placenta appelée gonadotrophine chorionique humaine (HCG) souvent faible en cas de grossesse ectopique.

Quels sont les traitements ?

En cas de grossesse extra-utérine précoce non rompue, il est possible d’avoir recours à un traitement médicamenteux. Une ou plusieurs injections de méthothrexate seront nécessaire pour arrêter le développement de l’embryon et le détruire.

Dans le cas où la trompe est rompue, une opération chirurgicale d’urgence et sous anesthésie sera réalisée. Pratiquée par coelioscopie, c’est-à-dire via une incision au niveau du nombril, le chirurgien insert une caméra et des instruments pour aller retirer l’œuf de la trompe et stopper l’hémorragie. Si la trompe est trop endommagée, il faudra recourir à son ablation (salpingectomie).

Quelles sont les conséquences après une grossesse extra utérine ?

Il n’y a pas de conséquence sur la fertilité des femmes. En cas de nouvelle grossesse, un suivi attentif est préconisé. Une seule trompe suffit pour retomber enceinte. Le taux de grossesse est par contre plus faible et le risque d’une nouvelle grossesse extra utérine plus élevé (entre 10 et 20%).

A lire aussi :

  • Covid-19 et grossesse : les réponses à vos questions
  • Et si l’on pouvait prédire les complications d’une grossesse via une simple prise de sang ?

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer