qop

Ce qui peut se cacher derrière votre fatigue

4 Fév. 2020

Lorsque vous consultez votre médecin parce que vous vous sentez anormalement fatigué(e), celui-ci commence par vous interroger à la recherche d’une cause qui paraît évidente : surmenage, convalescence d’une maladie, prise de certains médicaments… Mais dans 20% des cas, d’autres examens complémentaires peuvent se révéler nécessaires, comme un bilan sanguin, par exemple, pour rechercher une cause organique. Une maladie (virale, endocrinienne…) qui serait responsable de votre fatigue.

Vous avez peut-être besoin d’un détartrage

Cela peut sembler surprenant mais la plaque dentaire (composée essentiellement de bactéries) fatigue l’organisme car les bactéries peuvent se propager jusqu’aux poumons ou dans le sang. D’ailleurs, certains sportifs effectuent régulièrement des détartrages pour conserver de bonnes performances. “En faisant enlever les milliards de bactéries qui peuvent envahir leur bouche, ils retrouvent des défenses immunitaires plus efficaces, moins concentrées sur une seule partie du corps”, explique le Dr Bochin, dentiste.

La solution : faire pratiquer un détartrage tous les 6 mois par votre dentiste.

Vous manquez peut-être de fer

La fatigue causée par l’anémie est le résultat d’un manque de globules rouges, qui apportent l’oxygène des poumons à vos tissus et de cellules. Si vous vous sentez faible et le souffle court, cous souffrez peut-être d’une carence en fer. Les femmes en âge de procréer sont particulièrement sensibles au risque d’anémie car les règles entraînent des pertes en fer non négligeables. Vous êtes particulièrement à risque si vous souffrez d’un fibrome utérin car dans ce cas les règles sont plus abondantes. Le risque de carence en fer augmente aussi en cas de grossesses rapprochées.

Attention également si vous pratiquez le running car l’impact répété des pieds sur le sol crée des microtraumatismes qui “éclatent” les globules rouges.

La solution : demander à votre médecin un dosage sanguin de la ferritine. Cette protéine, qui permet le stockage du fer est, en effet, le témoin de vos réserves.

Vous souffrez peut-être d’hypothyroïdie

Lorsque les hormones thyroïdiennes sont en vrac, tous les gestes du quotidien peuvent provoquer de la fatigue. Trop d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie) et le métabolisme s’accélère. Pas assez d’hormones (hypothyroïdie) et le métabolisme ralentit. C’est tout particulièrement dans ce cas que l’on souffre (entre autres) de fatigue chronique et de …

Lire la suite sur Topsante.com

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique