Azithromycine : un antibiotique qui pourrait soigner le coronavirus

16 Avr. 2020

Trois médecins généralistes qui exercent en Moselle et dans le Nord ont testé un nouveau traitement sur plusieurs centaines de leurs patients, inspirés par les recherches du Pr Raoult sur l’association hydrochloroquine et azithromycine. Ne pouvant prescrire l’hydrochloroquine (le Plaquenil), car le médicament est désormais réservé au milieu hospitalier, ils ont prescrit à leurs patients souffrant du coronavirus de l’azithromycine (un antibiotique), en association avec du zinc pour en potentialiser les effets, et du Singulair, un médicament prescrit aux personnes asthmatiques, pour son activité anti-inflammatoire.

C’est quoi l’azithromycine ?

L’azithromycine est un médicament anti-bactérien de la famille des macrolides. Ils est souvent prescrit pour certaines infections des voies respiratoires (otite moyenne aiguë, angine bactérienne, surinfection des brochites…). Il est également prescrit à certains patients qui souffrent de mucoviscidose car la maladie les rend particulièrement sensibles aux infections respiratoires.

Interrogés par Le Parisien, les médecins reconnaissent qu’il ne s’agit nullement d’une étude randomisée mais affirment avoir obtenu de premiers résultats dignes d’intérêt.L’un des médecins atteint du Covid-19 s’est autoprescrit son protocole. « Je n’étais pas bien le vendredi et le lundi, je travaillais. C’est le retour que me font presque tous les patients à qui je l’applique : au bout de 3 jours, ils me disent qu’ils sont bien » explique le Dr Gastaldi dans Le Parisien.

L’azithromycine peut-il prévenir le coronavirus ?

L’azithromycine va également faire l’objet d’une autre étude que les hôpitaux de Paris (AP-HP) lancent aujourd’hui pour tester l’efficacité du médicament sur la prévention de la maladie. 900 soignants vont participer à cette étude : 300 recevront du Plaquenil, 300 recevront de l’azithromycine et 300 un placebo. Pourquoi l’azithromycine ? Comme l’explique dans le Quotidien du médecin le Pr Jean-Marc Tréluyer, l’un des initiateurs de cette étude : « l’équipe du Pr Pierre-Régis Burgel à Cochin a remarqué que le taux d’infection au Covid-19 était faible au sein d’une grande cohorte de patients atteints de mucoviscidose, alors que beaucoup sont sous azithromycine. Il s’agit d’un constat observationnel, mais cela nous a semblé intéressant. ». Les résultats devraient être connus d’ici 70 jours.

A lire aussi :

  • L’ivermectine : cet antiparasitaire pourrait être un remède au coronavirus
  • Coronavirus : l’essai clinique avec du sang de ver marin est suspendu
  • Troubles digestifs : symptômes atypiques du coronavirus  
  • Conjonctivite : un nouveau symptôme ? 
  • Urticaire, rougeurs… Les symptômes cutanés du coronavirus
  • Témoignage : « j’ai perdu l’odorat et le goût »
  • Comment mettre et utiliser un masque de protection
  • Dépistage coronavirus : pour qui ? Comment faire le test ?  
  • A la maison, que faut-il laver et avec quoi ? 

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer