5 bonnes raisons de cultiver la gentillesse au quotidien

3 Nov. 2020

On le sait depuis l’enfance : être gentil, c’est bien ; être méchant, c’est mal. Mais au-delà des considérations morales (et simplistes!), faire preuve de gentillesse au quotidien, c’est aussi bon… pour la santé.

Aider ses voisins et ses amis, s’abstenir de propager la haine sur les réseaux sociaux, se montrer compatissant avec ses proches, participer à des événements caritatifs, souhaiter le bonheur d’autrui ou encore enseigner la bienveillance à ses enfants… Tous ces actes de gentillesse désintéressés sont bénéfiques pour la santé, tant physique que psychique.

La gentillesse, rempart contre la dépression, la douleur et les maladies cardiovasculaires

Voici 5 bonnes raisons d’être plus gentil (sur internet comme dans la « vraie vie »), compilées par la très sérieuse université Dartmouth College (aux États-Unis) :

  • Pour réduire le risque de dépression. Selon une étude de la Case Western Reserve University School of Medicine (aux États-Unis), les actes de gentillesse désintéressés réduiraient le risque à long terme de développer une dépression au cours de sa vie. La raison ? Agir gentiment stimule la production de sérotonine, un neurotransmetteur anti-déprime. D’ailleurs, les médicaments antidépresseurs (et surtout les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ou IRS) agissent en augmentant le taux de sérotonine en circulation dans le cerveau.
  • Pour augmenter son espérance de vie. D’après la sociologue Christine Carter, les personnes âgées de 55 ans et plus qui font du bénévolat pour deux associations (ou plus) auraient un risque moins élevé de 44 % environ de mourir précocement. Ce qui place la gentillesse au même niveau que le sport sur l’échelle des bonnes habitudes qui font vivre plus longtemps…
  • Pour réduire la douleur. C’est prouvé : faire régulièrement preuve de gentillesse entraîne une production plus importante d’endorphines, les fameuses « hormones du bonheur ». Ce qui se traduit concrètement par moins de douleurs chroniques au quotidien – les endorphines étant en effet des antalgiques naturels.
  • Pour protéger son cœur. Les actes de gentillesse désintéressés (même lorsqu’ils sont petits !) contribuent à réguler la pression artérielle. À l’origine de ce phénomène, il y a la libération d’une hormone (l’ocytocine) qui favorise la dilatation des vaisseaux sanguins grâce à plusieurs réactions chimiques. En clair : la gentillesse constitue un rempart contre les maladies cardiovasculaires et surtout contre l’hypertension artérielle…
  • Pour être plus heureux. La gentillesse réduit le stress (une étude américaine a montré que les gens qui sont naturellement altruistes ont un taux de cortisol – l’hormone du stress – inférieur de 23 % par rapport au reste de la population), chasse la fatigue et améliore l’énergie (selon la sociologue Christine Carter) et réduit l’anxiété (au bout de seulement 6 semaines, selon une étude de la University of British Columbia, aux États-Unis).

À lire aussi :

Bien-être : 6 gestes quotidiens pour être plus gentil

4 bonnes raisons d’être plus gentil

Etre bienveillant envers les autres pour booster son moral

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer