5 astuces pour travailler sa voix et se faire entendre

22 Juin. 2020

La voix est un outil d’affirmation de soi, méconnu, minimisé et sous-utilisé. Elle révèle beaucoup de l’estime que nous nous accordons et évolue en fonction du contexte. Elle porte un message incroyablement plus étendu que celui des mots qu’elle véhicule. Selon une étude du psychologue américain Albert Mehrabian, 7 % seulement de l’impact d’un message oral vient du sens des mots prononcés. La voix représente à elle seule 38 % du message véhiculé, le reste allant à la posture, la gestuelle et le regard ! Donc autant en faire une alliée pour nous aider à nous affirmer en occupant sereinement l’espace, ni trop ni trop peu, en la rendant plus facile, voire plus charismatique, à l’écoute. C’est possible, c’est technique, et cela suppose que l’on se sente légitime à parler.

Initiation en cinq exercices avec Christine Moussot, notre coach vocal. Pour se perfectionner, on peut suivre la méthode détaillée dans son livre « Femmes, faites-vous entendre. S’affirmer par le travail de la voix », éd. Odile Jacob.

Vous et votre voix : autodiagnostiquez-vous

Selon notre expert, il existe quatre profils vocaux : agressif, inexpressif, effacé ou affirmé. Évaluez-vous !

COMMENT ?

Enregistrez-vous régulièrement, dans différentes situations avec différents interlocuteurs. Ensuite, écoutez-vous parler : les dominantes de votre profil reviendront « comme le naturel au galop », même si les circonstances peuvent changer le volume, le timbre, la hauteur, le débit ou encore les intonations de votre voix.

  • Une voix agressive s’impose aux autres et force l’écoute. Elle est trop forte, avec une articulation trop marquée, des intonations appuyées ou insistantes.
  • Une voix inexpressive est neutre, mono corde et monotone, voire robotique. On n’y décèle ni enthousiasme ni empathie, elle n’est pas adaptée dans les situations où un minimum d’émotions est nécessaire pour parler d’humain à humain (par exemple, annonce d’une grave nouvelle de manière détachée).
  • Une voix effacée est dans la fuite. Elle est dominée par l‘émotion de la peur, et cherche donc à prendre le moins de place possible, elle cherche parfois l’approbation de ses interlocuteurs. Son volume est généralement faible et son articulation inintelligible.
  • Une voix affirmée, celle que l’on recherche idéalement, occupe l’espace, s’entend distinctement, elle est claire, bien articulée, audible, intelligible, souvent agréable.

POURQUOI ?

Connaître sa voix, c’est apprendre à se connaître soi et à repérer ses forces ou ses failles voire ses peurs. Sans faire de psychologie de comptoir, mieux connaître sa voix peut aider à mieux trouver sa voie en travaillant sur soi.

Posez votre voix

Il s’agit de poser sa voix sur un souffle régulier, ce qui impactera de nombreux paramètres : débit de parole, volume, timbre, articulation, hauteur.

COMMENT ?

La respiration est le pilier de cet exercice. Prenez une paille et plongez-la dans un verre d’eau à moitié rempli. Émettez dans la paille le son « V » sur une note confortable …

Lire la suite sur Topsante.com

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Ecoutez & Regardez

Collagen Beauty Booster Pamplemousse

32,90€

Avec qop finies les crèmes, optez pour une solution à diluer pour plus d'efficacité et moins de contraintes. Soin du visage anti-rides et anti-âge, résultats visibles au bout de 30 jours.

Boîte de 30 sticks. Livraison gratuite à partir de 50€ d'achats *

Zéro Retouche & Zéro Injection. Une peau Parfaite & Rapide & Efficace.

Plus d'infos →

Quantité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer