qop

3 exercices pour calmer votre impatience

24 Mar. 2021

La patience, ce n’est pas votre point fort. Pourtant apprendre à dompter cette impatience qui vous gagne dès le moindre petit retard aide à relâcher la pression et à retrouver son calme intérieur. Voici 3 exercices tirés de la sophrologie pour décompresser et se ressourcer.

On décompresse en voiture par la “tension-détente”

Lorsqu’on est bloqué dans les embouteillages, le plus important est de rester maître de ses émotions en prenant le contre-pied de la situation. On transforme ainsi les situations de stress en opportunités de détente…

  • À l’arrêt, s’installer confortablement, redresser le dos, pieds à plat, les deux mains posées sur le volant. Mettre une musique douce et prendre conscience des points d’appui du corps sur le siège en accueillant ses sensations.
  • Repérer les points de tension douloureux et prendre le temps de les détendre un à un, du haut du crâne jusqu’au bout des pieds.
  • Inspirer profondément en contractant les épaules et en serrant fortement le volant.
  • Expirer lentement puis relâcher le volant.
  • Répéter plusieurs fois jusqu’à sentir la détente.

On s’accorde un moment de silence

Pour relâcher la pression, on prend conscience de sa respiration, de son corps et on s’octroie un moment de silence.

  • Dans un endroit calme (le mieux étant, si possible, de s’installer dans la nature), faire silence en soi puis s’interroger : “Que se passe-t-il en moi ? Mon corps est-il tendu, transpire-t-il ?” Grâce aux signaux que notre corps nous envoie, on sait à coup sûr dans quel état on se trouve : triste, en colère, déprimé, agressif…

Prendre conscience de son état émotionnel est nettement plus bénéfique que de l’occulter.

  • Fermer les yeux.
  • Inspirer par le nez en gonflant le ventre comme un ballon.
  • Retenir sa respiration une seconde, puis laisser l’air ressortir lentement par la bouche, comme si le souffle passait à travers une paille. La sensation d’impatience s’évapore sur l’expiration.
  • Prendre le temps de faire au moins cinq grandes respirations pour ralentir le rythme cardiaque et dissiper le stress.

On se ressource avec une pause méditation

Lorsque l’impatience se fait sentir, on commence par faire quelques respirations abdominales.

  • Inspirer profondément, gonfler le ventre et sentir le calme
  • Lire la suite sur Topsante.com

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique