qop-collagene

12 façons de suivre le rythme de notre horloge interne

10 Fév. 2020

La plupart du temps, nous organisons nos vies en fonction du temps social… sans tenir compte de nos rythmes naturels. Or, selon la chronobiologie, l’étude des rythmes biologiques, sommeil, capacités cognitives, performances physiques, humeur… quasiment toutes nos fonctions biologiques sont soumises à des cycles physiologiques. Certains durent 24 heures (cycles circadiens), d’autres plus longtemps (cycles infradiens) et d’autres moins longtemps (cycles ultradiens).

“Par exemple, l’alternance veille/sommeil suit un rythme circadien. Idem pour la sécrétion de plusieurs hormones : ainsi, celle du cortisol, hormone du stress et de l’éveil, est maximale entre 6 et 8 heures du matin, et minimale vers minuit. Les cycles de sommeil durent, eux, 90 minutes ; le cycle menstruel de la femme, 28 jours en moyenne, etc. ” , explique Xavier Bonnefont, chronobiologiste à l’Institut de génomique fonctionnelle (Montpellier). Pour trouver le juste rythme, voici quelques conseils.

Pourquoi respecter notre horloge interne ? © Getty Images/iStockphoto
Dormez dès que le besoin s’en fait ressentir © Getty Images/iStockphoto
Conseil : fermez les volets © Getty Images/iStockphoto
Travaillez surtout en fin de matinée © Getty Images/iStockphoto
Conseil : choisissez vos dossiers © Getty Images/iStockphoto
Alimentez-vous seulement en journée © Getty Images/iStockphoto
Conseil : évitez les dîners copieux © Getty Images/iStockphoto
Faites du sport en soirée © Getty Images/iStockphoto
Conseil : découvrez votre chronotype © Getty Images/iStockphoto
Prenez vos médicaments à la bonne heure © Getty Images/iStockphoto
Conseil : prenez les anti-inflammatoires le soir © Getty Images/iStockphoto
Les rythmes biologiques influent aussi sur la fertilité © Getty Images/iStockphoto

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This