qop

10 symptômes qui montrent que vous faites de l’anémie

5 Avr. 2021

L’anémie correspond à un taux anormalement bas d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine se situe dans les globules rouges (ou hématies) chargées de transporter l’oxygène dans le sang.

Pour mesurer ce taux, il suffit de réaliser un bilan sanguin qui pourra être prescrit par votre médecin traitant. Cet examen s’appelle la numération formule sanguine (NFS). Il permet aussi d’évaluer la taille des globules rouges en plus du taux d’hémoglobine. Ce dernier varie d’ailleurs en fonction du sexe et de l’âge. Pour rappel, il ne doit pas être inférieur à ces valeurs seuils :

  • 14 grammes par décilitre de sang (ou g/dl) chez le nouveau-né
  • 13 g/dl chez l’homme adulte
  • 12 g/dl chez la femme adulte
  • 10,5 g/dl chez la femme enceinte, à partir du second trimestre de grossesse

En cas d’anémie, les symptômes sont divers et varient en fonction de sa sévérité. Si le taux d’hémoglobine est peu diminué, les symptômes seront quasi inexistants. En revanche, une anémie plus importante peut provoquer une pâleur, un essoufflement, de la fatigue, des palpitations, des vertiges, des maux de tête, des troubles de la mémoire, une chute de cheveux ou une baisse de libido.

Les deux formes d’anémie

A savoir, il existe deux grands types d’anémies : les anémies centrales et périphériques.

Les anémies centrales sont dues à un défaut de production des hématies et de l’hémoglobine par la moelle osseuse. Les carences en fer, en vitamine B12 ou en vitamines B9 en sont la cause la plus fréquente. Certaines maladies peuvent aussi entraîner ce type d’anémie comme les maladies inflammatoires chroniques ou les maladies rénales qui occasionnent un déficit en érythropoïétine (EPO), cette hormone stimulant la moelle osseuse. En outre, il peut s’agir d’un dysfonctionnement de la moelle elle-même, provoqué par un produit toxique, un médicament ou encore un cancer ou simplement le vieillissement naturel.

Dans le cas des anémies périphériques, la moelle osseuse fabrique normalement les globules rouges et l’anémie est provoquée par une perte de sang ou une destruction des hématies. Il peut s’agir d’un saignement faible ou important de cause gynécologique (règles abondantes, fibrome utérin…), digestive (hémorragies gastro-intestinales) ou urologique (cancer de la vessie). S’il est prolongé, il entraînera une perte de globules rouges.

L’anémie induite par la destruction des hématies dite “hémolytique” est la forme la plus rare d’anémie. Il peut s’agir d’anomalies de l’hémoglobine présentes chez les personnes atteintes de drépanocytose ou de thalassémie. L’anémie est alors génétique et héréditaire. Encore plus rare, elle peut être auto-immune et le corps produit des anticorps contre ses propres globules rouges.

Source : www.ameli.fr

A lire aussi :

  • Les 21 aliments les plus riches en fer
  • Les aliments les plus riches en vitamine B12
  • Quels oligo-éléments pour lutter contre la fatigue ?
La fatigue © Getty Images
La pâleur © Universal Images Group via Getty Images
Des maux de tête © Getty Images/iStockphoto
Des vertiges © Getty Images/iStockphoto
Une chute de cheveux © Getty Images
L’essoufflement © Getty Images
Des palpitations © Getty Images/iStockphoto
Les troubles de la mémoire © Getty Images/iStockphoto
Un manque de motivation © Getty Images/EyeEm
Une baisse de désir sexuel © Getty Images

Source: https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30 – Topsante.com

Share This
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique